Côte d’Ivoire: 1060 cas de refus d’évacuation d’accidentés de la route enregistrés par les pompiers de janvier à septembre 2018

Quelque 1060 cas de refus d’évacuation d’accidentés de la route sur environ 14 000 interventions, ont été enregistrés par les pompiers en Côte d’Ivoire du 1er janvier au 30 septembre 2018, a appris APA lundi de source sécuritaire.

« Du 1er janvier au 30 septembre 2018, nous avons enregistré 1060 cas de refus d’évacuation sur environ 14.000 interventions», rapporte le Groupement des sapeurs-pompiers militaires (GSPM) dans une note d’information regrettant que « nous sommes souvent confrontés à des demandes de secours inutiles car les accidentés n’ont pas besoin des pompiers ».

« Les actes de solidarité sont à encourager. Mais il serait mieux de prendre une ou deux minutes pour se renseigner si l’état  des personnes concernées par un accident nécessite l’envoi d’une ambulance », invitent, par ailleurs, les pompiers estimant que cela permettra de « mieux rationaliser les moyens qui pourraient être utiles ailleurs».

Selon le GSPM qui dit être souvent confrontés à des « demandes de secours inutiles », dans bien des cas, des accidentés n’ont besoin que de la police pour le constat et refusent leur évacuation. Selon les statistiques de l’Office de la sécurité routière (OSER), près de 6000 accidents de la route sont enregistrés dans le pays chaque année.

Les accidents de la route occasionnent en moyenne 600 morts et 13.000 blessés chaque année en Côte d’Ivoire où 94% de ces accidents sont dus à des facteurs humains (conducteurs ou usagers) et 6%  sont imputables aux autres facteurs tels que le mauvais état des véhicules et du réseau routier.

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Côte d’Ivoire: 1060 cas de refus d’évacuation d’accidentés de la route enregistrés par les pompiers de janvier à septembre 2018

par APA News temps de lecture: 1 min
0