Plateau : Jacques Ehouo alias ‘’Jacques bauer’’élu maire de justesse dit Merci aux Présidents Ouattara et Bédié.

Et voilà, ça y est.  Jacques Ehouo, alias «’’Jacques Bauer’’ candidat du PDCI à la mairie du Plateau, est définitivement élu maire du Plateau, de justesse, par treize voix contre douze, face à son adversaire au sein des conseillers municipaux, Parfait Kouassi. C’est la fumée blanche sortie ce samedi 23 du huis clos des conseillers municipaux du Plateau.

« Merci à tout le monde. Je tenais à remercier toute la population. Je tiens à dire merci au Président Ouattara, merci au président Bédié et à toutes les personnes qui ont contribué à ce qu’il y ait ce dénouement favorable ». C’est par ces mots qui Jacques Ehouo, entouré de ses conseillers, a tenu à dire merci aux populations du Plateau qui ont porté leur choix sur sa personne ; mais aussi sa reconnaissance et sa gratitude au Président Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA, le parti dont il est porte flambeau dans la commune du Plateau. C’était à sa sortie du huis-clos qui a vu son élection de justesse, face à Parfait Kouassi, hier PDCI-RDA qui a choisi de poser ses valises au RHDP. C’est tout logiquement que les conseillers issus de la liste (RHDP) de Fabrice Sawegnon lui ont donné leur voix. .

‘’Nous allons, dès lundi, nous mettre au travail ‘’, a-t-il expliqué pour sonner la fin de la récréation, donc du processus électoral. Non sans remercier le préfet Toh Bi Vincent qui avait en charge la délégation spéciale qui était en train de porter préjudice au fonctionnement normal de la Mairie. Vu que les factures commençaient à s’accumuler.  

Il faut espérer que le gouvernement ne viendra pas jouer les revanchards et lui faire un croc en jambe à peine installé, parce que visé par une plainte pour ‘’détournement’’.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plateau : Jacques Ehouo alias ‘’Jacques bauer’’élu maire de justesse dit Merci aux Présidents Ouattara et Bédié.

par Georges KOUASSI temps de lecture: 1 min
0