CÔTE D’IVOIRE/EAU MINERALE : Doit-on interdire l’eau de cristaline à la consommation, donc à la vente ?


Dans un communiqué de presse signé par le Préfet, Administrateur  supérieur, chef du Territoire des Iles Wallis et Futuna de la république française en date du 16 avril 2019, la vente et la consommation de l’eau minérale CRISTALINE est interdite sur le territoire de l’Ile  Wallis et Futuna de la république française. Et pour cause…


En effet, dans ce communiqué de presse portant interdiction de la vente et de la consommation de l’eau de marque CRISTALINE ,il est écrit : « suite à un contrôle très récent et inopiné de la qualité de l’eau d’une bouteille de la marque CRISTALINE par le service territorial de l’environnement, une non-conformité de cet échantillon au regard des normes sanitaires a été mise en évidence.

Le communiqué de presse
du Territoire des Iles Wallis et Futuna

Par conséquent et compte tenu du principe de précaution en matière de santé publique, l’administration supérieure interdit la vente et la consommation d’eau de source de marque CRISTALINE à Wallis et à Futuna, à compter du jeudi 17 avril 2019 et jusqu’à nouvel ordre.

Des analyses complémentaires sont actuellement en cours concernant d’autres bouteilles de la même marque ».

Que déduire d’un tel communiqué ? Que signifie ‘’une non-conformité de cet échantillon au regard des normes sanitaires a été mise en évidence’’ ? Quelles sont les normes sanitaires indexées par ce communiqué de presse en vigueur dans ce département français ? Sont-elles les mêmes en Côte d’Ivoire ?

Cette anomalie est-elle due au processus de production de l’eau et/ou du circuit de mise en bouteille qui peuvent être différent d’un site de production à un autre ?  Encore que… Autrement, cette anomalie est-elle due au système de qualité et à la valeur nutritive de l’eau que doivent avoir toutes les bouteilles de CRISTALINE, qu’elles soient vendues en Europe ou en Afrique ? Ou est-elle due à la source ?

En attendant d’avoir toutes ces réponses, et vu que le communiqué est muet sur ces éléments techniques, il serait prudent de s’interdire, pour un temps, de boire de l’eau de marque CRISTALINE.


Josue Abraham

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CÔTE D’IVOIRE/EAU MINERALE : Doit-on interdire l’eau de cristaline à la consommation, donc à la vente ?

par Civnews. net temps de lecture: 2 min
0