EDUCATION NATIONALE : Koné Fatoumata accusée par le MIDD de troubler la quiétude de l’inspection de Cocody-Attoban.


Des instituteurs ont vu leur droit de grève refuser à l’occasion des récentes grèves au primaire, au regard des arrestations. A cet effet, la tension est vive au niveau du mouvement des instituteurs pour la défense de leurs droits (MIDD), qui ne reste pas sans voix devant l’attitude de l’inspectrice de l’enseignement primaire d’Attoban (Cocody), Koné Fatoumata. Le MIDD accuse les services de l’inspection et sa responsable d’être les initiateurs de ces troubles au niveau de l’inspection.


L’une des principales plateformes du primaire, le Midd est révolté contre Mme Koné Fatoumata, inspectrice de l’enseignement primaire. Accusée de gérer l’inspection avec une main de fer.  Le MIDD menace de débrayer afin de l’emmener à la table de négociation.

Durant les récentes grèves, allant du 10 au 14 Décembre 2018, la MIDD affirme que l’inspectrice avait mis aux arrêts 3 de ses collaborateurs. Dans celle allant du 4 février au 5 mars 2019, 9 autres agents de l’inspection avaient subi des sanctions de la part de ladite inspectrice. Pour le MIDD, elle userait de sa position hiérarchique pour opérer ainsi. Une attitude jugée inacceptable pour le secrétaire général local de la MIDD, Dehi Grahi. Il lance un appel à l’inspectrice à œuvrer au retour à la sérénité dans le corps enseignant.

Initiative qui n’a pas tardé à mettre en rage l’inspectrice qui a effectué une visite inattendue au secrétaire de la MIDD. Suite à cette visite, quelques jours plus tard, elle lui demande de signer le bulletin qui ressort de cette visite, sur lequel est inscrit la note de 8,5/20.  « J’ai refusé de signer ce bulletin. Le 23 avril 2019, je pars à l’inspection pour réclamer une attestation de présence au poste pour une opération bancaire, l’inspectrice me faire dire par ses services qu’elle ne signe pas mon document », dénonce le secrétaire Dehi Grahi.

C’est dire la guerre froide qui a court entre les établissements primaires, maternelles qui composent l’inspection et Mme Koné Fatoumata, la responsable de ladite inspection.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EDUCATION NATIONALE : Koné Fatoumata accusée par le MIDD de troubler la quiétude de l’inspection de Cocody-Attoban.

par Civnews. net temps de lecture: 1 min
0