MUPEMENET-CI : « Nous exigeons le déblocage immédiat du compte de la mutuelle », Alain Charles Kla, président de PFEF.


Les syndicats membres de l’Assemblée Générale de la Mutuelle des Personnels du Ministère de l’Education Nationale de l’Enseignement Technique  de  Côte d’Ivoire (MUPEMENET-CI) ne sont pas contents. Ils ont exprimé leur désarroi face aux actions menées contre les mutualistes. C’était au cours d’une conférence de presse le jeudi 09 mai 2019 au siège du SYNAPECI à Adjamé 220 Logements.


En effet, selon l’Article 2 du statut,  a  souligné Alain Charles Kla, président de la plateforme du secteur éducation formation(PFEF), « la mutuelle a pour objet de prévenir les risques sociaux liés à la personne et d’assurer la réparation de leurs conséquences au moyen de prestations en nature et en espèces ; de participer à la protection complémentaire des mutualistes en matière de santé ; d’apporter la caution solidaire de la mutuelle à certaines catégories de prêts immobiliers contractés  par  les  adhérents  auprès  des  banques  pour l’acquisition ou la construction de leur habitat ; de  faire  bénéficier  aux  mutualistes  des  œuvres  sociales,  sanitaires  et culturelles existantes ou à créer. Au-delà et afin de satisfaire son objet, la Mutuelle peut souscrire ou créer au bénéfice de ses mutualistes, des assurances (garantie vie) ou autres garanties ».

Malheureusement, la mutuelle ne peut à ce jour obéir à cet article vu que son compte est bloqué. De quoi s’agit-il ?

 « A L’assemblée générale mixte du 15 au 16 avril qui a eu lieu à Yamoussoukro, le bilan de l’exercice de 2018 a été fait tout comme l’élection au niveau des instances », a indiqué Alain Charles Kla.  Non sans soutenir qu’à cette élection, il y a eu des difficultés.  Mais l’Assemblée Générale a décidé en fin de compte de valider la liste du président sortant, M.Cissé Vakaba, comme président élu du conseil Administratif.

Aussi Alain Charles Kla s’explique difficilement les actions de manipulation orchestrées par M. Kouyaté Abdoulaye, chef du cabinet du ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et la formation professionnelle. Lequel dit à qui il veut l’entendre qu’il va installer à la tête de la mutuelle des personnes autres que celles élues par l’assemblée pour diriger la mutuelle.

Ce qui contrarie le plus le président Alain Charles Kla, c’est le fait que deux (2) individus se soient rendus à la banque pour se faire passer pour les responsables de la mutuelle au point d’y déposer un papier sur le compte. Toute chose qui aujourd’hui crée un conflit et pour lequel la banque Diamond Bank a gelé le compte.

D’où l’interpellation adressée autant à la banque et à Kouyaté Abdoulaye par les syndicats membres de la mutuelle. « Nous rendons les responsables de la banque responsable de la vie des nombreuses personnes qu’elle met en danger par cette acte qui ne répond pas à aucune règle ; nous dénonçons les manœuvres malsaines de Kouyaté Abdoulaye, qui lui-même était membre du conseil administratif en 2014 et qui n’a jamais voulu se présenté. Qu’il arrête cette action malsaine. Nous exigeons le respect de la décision de l’Assemblée Générale qui, en tout souveraineté, a élu un conseil administratif après avoir invalidé un autre, en son titre de l’article 35 du règlement intérieur. Lequel article dit que « L’Assemblée Générale est l’organe suprême de décision de la MUPEMENET-CI. Elle est qualifiée d’Ordinaire ou d’Extraordinaire suivant l’objet de la délibération ». C’est son droit.  Nous exigeons le déblocage immédiat du compte de la mutuelle.

« Bientôt nous allons monter en puissance pour d’autre actions de mobilisation. Aujourd’hui on peut se soigner grâce à la mutuelle » a-t-il conclu.


Ousseni Sawadogo

(Civnews225redaction@gmail.com)(

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MUPEMENET-CI : « Nous exigeons le déblocage immédiat du compte de la mutuelle », Alain Charles Kla, président de PFEF.

par Civnews. net temps de lecture: 3 min
0