AGROBUSINESS :« Merci au président Ouattara pour l’oreille attentive à notre détresse », Emile Rebeiz Christopher.


Le groupement des souscripteurs à l’agrobusiness (GSA), réunit en assemblée générale ordinaire, ce samedi 25 mai 2019, à Cocody saint Jean, a rendu un vibrant hommage au chef de l’Etat et a exprimé sa gratitude au président de la République, Alassane Ouattara. Et ce, pour avoir favorisé un environnement paisible à la résolution définitive de la crise que vit les membres, souscripteurs de l’agrobusiness depuis 2017.


A cette occasion, Emile Rebeiz Christopher, président du GSA, s’est attelé à expliquer aux souscripteurs ses démarches et sa solution pour soulager ses pairs. A l’écouter, les démarches entamées depuis le 21 avril 2017 commencent à porter du fruit.

« Nous avons choisis la voix pacifique allant dans le sens d’une résolution consensuelle pour tous. Nous avons posé des actes responsables, dignes et courageux. Nous nous consolons chaque jour et nous avons espoir d’entrer en possession de nos investissements », a-t-il dit pour rassurer les membres du GSA avant d’ajouter « nous disons merci au président Alassane Ouattara, notre père, qui a accepté d’accorder une oreille attentive à la détresse et à la souffrance des souscripteurs d’agrobusiness. Un nouvel environnement qui nous redonne de l’espoir et la joie perdue ».  

C’est le lieu d’indiquer cette assemblée générale aura permis aux souscripteurs, membres de la GSA d’exprimer leurs souffrances et peines quotidiennes depuis la survenue de cette crise. Aussi tout en saluant le nouvel environnement, ils espèrent et demandent aux autorités gouvernementales d’avoir un regard compatissant sur ce dossier qui a créé désillusion, divorce, maladie dans les foyers des souscripteurs. In fine, ils voudraient voir cette situation prendre fin par un règlement des investissements dans un délai qu’ils voudraient proche.

Selon le président du GSA, Emile Rebeiz Christopher, les choses bougent et vont de l’apaisement car il existe un nouveau contexte de crise : la question du mandat d’arrêt contre Yapi Christophe, Président directeur général (PDG) de mon hevea.com et d’agronomix, ne semble plus poser de problème.  « Yapi dit qu’il peut payer notre argent et nos retours sur investissement. Tant mieux s’il peut le faire vu que nous sommes preneurs. Cependant, nous souscripteurs de l’agrobusiness espérons et fondons beaucoup d’espoir à la main tendue à la bienveillance du Président de la république. Maintenant si les autorités veulent conjuguer leurs efforts avec Yapi pour nous sortir de cette situation, c’est libre à eux. L’essentiel pour les souscripteurs est de percevoir leurs investissements et sortir de cette zone rouge par trop dommageable pour eux », a lancé Emile Rebeiz Christopher, sous les vivats des membres du GSA présents.

C’est à juste titre qu’il les a invités à adhérer au GSA afin de constituer une base de données fiable qui prenne en compte tous les vrais souscripteurs.


Constant KONAN

(Civnews225redaction@gmail.com)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AGROBUSINESS :« Merci au président Ouattara pour l’oreille attentive à notre détresse », Emile Rebeiz Christopher.

par Civnews. net temps de lecture: 2 min
0