AFFAIRE «TAXIS-MOTOS A ABIDJAN » : « L’entreprise Heetch a violé la mesure d’interdiction », dénonce le ministère.


Le ministère des Transports ne reconnait pas avoir autorisé l’entreprise Heetch Côte d’Ivoire à exercer une activité de « motos taxis à la demande à Abidjan » dénonce, dans un communiqué dont CIVNEWS a eu copie, Samou Diawara, chef de service Communication et Relations publiques au ministère. Déduisant que cette entreprise « a violé la mesure d’interdiction ».  


Pour Samou Diawara, le ministère des Transports par un communiqué daté du 2 mai 2019 a interdit sur l’ensemble du District d’Abidjan, l’activité de transport public de personnes par les engins à deux et trois roues, communément appelés « motos taxis ». 

 Mais qu’en dépit ‘’de cette interdiction, il nous a été donné de constater depuis quelques jours que la société Heetch Côte d’Ivoire a lancé une phase expérimentale de ‘’location de motos taxis avec chauffeurs à Abidjan ‘’, en violation du communiqué du 02 mai 2019’’. 

Aussi le ministère des Transports affirme-t-il que ‘’sa position sur ce sujet a été clairement exprimée au représentant de la société Heetch Côte d’Ivoire, au cours d’une séance de travail tenue le lundi 27 mai 2019’’.

‘’Aussi, le ministère des Transports se réserve le droit de faire appliquer la mesure d’interdiction de transport public de personnes par les engins à deux et trois roues dans le District d’Abidjan’’, conclut-il, non sans saluer ‘’le civisme des compatriotes qui exerçaient dans les motos taxis et qui ont accepté de se soumettre’’ à la décision du gouvernement.


Josué ABRAHAM

Civnews225redaction@gamil.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AFFAIRE «TAXIS-MOTOS A ABIDJAN » : « L’entreprise Heetch a violé la mesure d’interdiction », dénonce le ministère.

par Civnews. net temps de lecture: 1 min
0