LUTTE CONTRE L’ALCOOLISME ET LA TOXICOMANIE : La campagne lancée au lycée moderne d’Abobo.


La cérémonie du lancement officiel de la campagne nationale de   lutte contre l’alcoolisme et la toxicomanie en milieu jeune, s’est tenue ce lundi  03 juin 2019,au lycée moderne d’Abobo. Cette initiative du ministère de la promotion de la jeunesse et de l’Emploi des jeunes avait la collaboration du ministère de l’Education Nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, tous les deux membres statuaires du comité interministériel de lutte Anti-drogue (CILAD), le Ministère de la santé et de l’hygiène publique et l’appui des partenaires techniques et financiers.


En effet, cette campagne vise à renforcer la lutte contre la consommation des drogues et de l’alcool en milieu jeunes sur tout le territoire national. La cérémonie a été officiellement lancée par le représentant du Maire de la commune d’Abobo, M. Ouattara Ibrahima, qui au nom du maire Hamed Bakayoko, a remercié et salué les initiateurs de cette cérémonie dans sa commune. Il a ainsi annoncé que la population ivoirienne est majoritairement jeune avec 77,7% d’individus de moins de 35 ans dont 36,20% dans la tranche d’âge de 16-35 ans (RGPH 2014). Mais, la situation de ces  jeunes est caractérisée par une forte vulnérabilité liée à l’exposition aux fléaux persistants, tels que l’alcoolisme, la toxicomanie, les maladies sexuellement transmissibles, les grossesses non désirées et le VIH /SIDA. Le choix d’Abobo pour le lancement de cette campagne est important, car Abobo est une vaste commune et l’insécurité y est grandissante. « L’alcool et les drogues tuent, donc, arrêter de les consommer afin de bâtir un avenir meilleur », a-t-il plaidé auprès des jeunes.

M. Edina Emmanuel, président du conseil national des jeunes de Côte d’Ivoire (CNJCI), a également dénoncé les méfaits des consommations des drogues et de l’alcool en milieu jeunes. Il a invité les jeunes à prendre leur destin en main tout en ayant une conscience éclairée a l’effet de proscrire de leur vie ces drogues et autres stupéfiants.

Mme Traore Mariam, représentante du Ministre de la promotion de la jeunesse et de l’Emploi des jeunes a, au nom de Touré Mamadou, indiqué que la consommation des drogues et de l’alcool par les jeunes est justifiée par les mauvaises fréquentations. « La consommation abusive de l’alcool et des substances psychotropes est induite par le manque de self-control », a-t-il dénoncé.

Mme Diaby, représentante de la ministre de l’Education Nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle,  Kandia Camara, a affirmé que cette campagne a pour objectif de susciter chez les adolescents et les jeunes, un changement qualitatif et durable de comportement face à l’alcool et aux drogues. Que pour cette année 2019, l’objectif est d’atteindre au moins 200 000 jeunes. Elle a aussi soutenu que la cause des abandons de cours et des grossesses précoces en milieu scolaire est du fait de la consommation des drogues et de l’alcool. « On remarque que les jeunes rencontrent ces substances dans les familles, dans les écoles, et d’autres environnements. Donc, nous devons renforcer, dans une synergie d’action, la lutte contre ce fléau qui a pris de l’ampleur en Côte d’Ivoire », a-t-elle plaider.

C’est le lieu d’indiquer que la consommation de ces substances nuisibles a des conséquences graves sur la vie des consommateurs ainsi que la communauté.  Elles provoquent le cancer, le traumatisme, la dégradation corporelle,…


Ousseni SAWADOGO

civnews225redaction@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LUTTE CONTRE L’ALCOOLISME ET LA TOXICOMANIE : La campagne lancée au lycée moderne d’Abobo.

par Civnews. net temps de lecture: 2 min
0