AEROPORT FELIX HOUPHOUËT BOIGNY : Les agents vont lancer un préavis de grève pour réclamer de meilleures conditions de travail.


« Le personnel donne 15 jours pour, si possible, entamer les négociations. Passé ce délai, il lancera un préavis de grève », a déclaré le SG du Syndicat du personnel d’assistance aux aéroports de Côte d’Ivoire (sypaaci).


 En effet, le Syndicat du personnel d’assistance aux aéroports de Côte d’Ivoire (sypaaci) et le syndicat national des agents d’assistance en escale de Côte d’Ivoire (Synaaeci), ont tenu une assemblée générale extraordinaire (Age), ce samedi 08 juin 2019 à l’aéroport international Félix Houphouët Bobigny (Port-bouet).


A LIRE AUSSI://BILLON AU GOUVERNEMENT : « le PDCI-RDA n’a pas peur de la menace pénale, mais la peur de la défaite en 2020 commence déjà par vous ébranler ».


Quatre points importants étaient à l’ordre du jour : les primes aéroportuaires, la grille salariale, le plan social et divers. Concernant, les primes, Kpagnibo Clément, secrétaire général du sypaaci a relaté que les primes font l’objet de revendication depuis 2017. Ces revendications, selon le SG, ont donné lieu à des accords. Lesquels ont acté premièrement le principe d’octroi des primes aéroportuaires. L’octroi des primes aéroportuaires avec la rétroactivité en deuxième position. Mais malheureusement, ces primes ont été perçues qu’à hauteur d’environ 20% en janvier 2019.

Kpagnibo Clément a continué en affirmant que la direction a appliqué une grille que le syndicat n’a pas agréée. Il appelle à la négociation pour réviser cette grille.  Et pour le plan social, il a fait savoir que le personnel est soumis à un endettement. « Nous sommes dans une entreprise qui a un capital de 6 milliards de f CFA. Bon nombre d’entreprises sur la plateforme aéroportuaire disposent d’un plan social. Nous n’en avons pas. Nous sommes soumis perpétuellement à des endettements. Nous appelons à la négociation », a-t-il demandé.


A LIRE AUSSI://Charles Blé Goudé: « La prison m’a appris deux choses : la patience et la solidarité ».


Au reste, les syndicats donnent 15 jours à l’administration pour si possible, entamer les négociations. Passé ce délai, il lancera un préavis de grève. « Pendant les 15 jours nous irons vers les autorités compétentes, notamment l’Anac, les organisations syndicales centrales, la commission nationale des droits de l’homme, les ambassades, les chancelleries pour expliquer cette violation de nos droits », a déclaré Kpagnibo Clément. Il a également demandé de réactiver son badge ainsi que celui de son collègue Loko Carmel Ephrem, SG du Synaaeci.


Ousseni Sawadogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AEROPORT FELIX HOUPHOUËT BOIGNY : Les agents vont lancer un préavis de grève pour réclamer de meilleures conditions de travail.

par Civnews. net temps de lecture: 2 min
0