ADJOUMANI A PARIS : « Le RHDP est un grand parti qui a décidé de signer un pacte avec le peuple ivoirien »


En mission à Rôme pour la 41ème conférence de la FAO, le ministre  Kobenan Kouassi Adjoumani, le porte-parole principal du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et pour la Paix (RHDP), a rencontré les militants de Paris. C’était ce samedi 29 juin 2019.


Ci-dessous de larges extraits de sa déclaration.


(…) Chers frères et sœurs, vous aussi, vous avez vu juste, vous avez raison d’inviter les ivoiriens au rassemblement autour de cet homme d’Etat exceptionnel qui fait un travail remarquable à la tête de la Côte d’Ivoire et qui, en l’espace de huit ans à la tête de l’Etat, a redonné à notre pays la place qu’il mérite dans le concert des nations. La Côte d’Ivoire est aujourd’hui un pays respecté et admiré de tous. C’est un pays qui fait rêver, qui attire tous les investisseurs du monde. Et tout cela a été possible grâce à la magie, au génie politique de ce grand homme d’Etat.

C’est pourquoi, nous devons nous mobiliser fortement et massivement autour du Président Alassane Ouattara et de son gouvernement, parce que des mains obscures s’activent et tentent par tous les moyens de freiner ce bel élan du train du développement de la Côte d’Ivoire. Je parle de tous ceux qui font semblant de ne pas voir, alors qu’ils ne sont pas aveugles. Je parle de tous ceux qui font semblant de ne pas entendre, alors qu’ils ne sont pas non plus sourds. Je parle enfin, de tous ceux qui sont jaloux de notre chef et qui veulent, pour des ambitions personnelles et égoïstes, nous replonger dans le cycle infernal des crises politiques, alors même qu’ils ne proposent aucun programme de développement pour les ivoiriens.

Mais, comment prendre au sérieux, Mesdames et Messieurs, des hommes politiques qui hier, embarqués dans le même bateau du pouvoir, étaient les plus grands admirateurs des œuvres du Président de la République et qui, il n’y a pas longtemps, parce qu’ils sont passés à l’opposition, se transforment en pourfendeurs du pouvoir. Quelle crédibilité peut-on leur accorder, eux qui se tapaient la poitrine et qui n’hésitaient pas à crier sur tous les toits qu’ils ont contribué à faire nommer tel ou tel président d’institution, tel ou tel ministre, tels ou tels directeurs généraux ou présidents de conseils d’administrations et autres cadres, issus de leur rang ?

Mesdames et Messieurs,

Chers amis militants RHDP de France,


‘’Nous sommes tous admiratifs des réalisations du Président Alassane Ouattara. Des écoles, des universités, des centres de santé, des hôpitaux, des routes, des autoroutes, des ponts sont construits et permettent de relier les grandes régions de notre pays’’.


Seule notre mobilisation, seul notre engagement et seule notre détermination autour de notre chef pourront mettre hors d’état de nuire ces coupeurs de route d’un autre genre, ces mercenaires politiques qui n’ont d’yeux que pour la haine, la jalousie et l’hypocrisie. Vous, les militants RHDP de Paris et de France, vous avez, comme beaucoup d’ivoiriens bien compris cette exigence et je voudrais ici vous en féliciter. Mais aussi, vous prier d’amplifier ce message de mobilisation et de sensibilisation, car les Ivoiriens ont besoin de continuer leur marche vers le progrès et la prospérité partagée.

Mesdames et Messieurs,

Chers militants,

Nous sommes tous admiratifs des réalisations du Président Alassane Ouattara. Des écoles, des universités, des centres de santé, des hôpitaux, des routes, des autoroutes, des ponts sont construits et permettent de relier les grandes régions de notre pays. Alors, chers frères et sœurs, ne vous laissez pas abuser. Le Président Alassane Ouattara, président du RHDP et son gouvernement travaillent. Avec lui, ce sont les faits et les statistiques qui parlent.

Il nous plaît de rappeler souvent et même avec fierté que dans le seul domaine de l’éducation, le Président Alassane Ouattara, en huit années d’exercice, a bâti 38 000 salles de classes contre seulement 2 200 pour la plateforme PDCI Daoukro – FPI Gbagbo après 17 ans de règne. Dans le domaine de l’électrification, en 50 ans, c’est-à-dire, de 1960 à 2010, la Côte d’Ivoire enregistrait 2 818 localités électrifiées. Avec l’avènement du Président Alassane Ouattara au pouvoir, ce sont plus de 2 122 localités qui ont été électrifiées, en seulement 7 ans.

Ce qui est valable dans le domaine de l’électrification l’est aussi dans le domaine de l’hydraulique où l’eau pour tous est au cœur de la politique sociale du gouvernement. En ce qui concerne les routes, nos adversaires disent : « on ne mange pas route, on ne mange pas pont ». Mais, ce qu’ils oublient c’est qu’il est difficile de transporter les produits vivriers sans les routes et les ponts. C’est avec les routes et les ponts qu’on rapproche les peuples. Et tout cela a été possible grâce à la paix.


Le Président Alassane Ouattara et son gouvernement, s’attèlent par des mesures courageuses à rebâtir et à consolider la paix (…) le Président Alassane Ouattara a accédé à cette demande et a appelé le parti au pouvoir, l’opposition et la société civile à des discussions sereines, en vue d’aboutir à un consensus (…)”


Mesdames et Messieurs, nous devons opposer une résistance, à tous ces politiciens du passé qui veulent ressusciter par tous moyens les vieux démons de la division, tels que l’ivoirité, à un moment où le Président Alassane Ouattara et son gouvernement, s’attèlent par des mesures courageuses à rebâtir et à consolider la paix. Le Président Alassane Ouattara est un homme ouvert, un homme de dialogue, un homme de paix, au service de son pays. C’est pour cela que nous devons nous rassembler autour de lui pour le triomphe du RHDP.

Chers militants RHDP,

Voyez-vous ce qui se passe au niveau de la CEI. Depuis un moment, l’opposition a appelé à une réforme de la Commission Electorale Indépendante conformément aux recommandations de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples. Au nom de la paix et en démocrate averti, le Président Alassane Ouattara a accédé à cette demande et a appelé le parti au pouvoir, l’opposition et la société civile à des discussions sereines, en vue d’aboutir à un consensus. Pour prouver sa bonne foi, le Président Alassane Ouattara a demandé au Premier Ministre de consulter les chancelleries, les organisations internationales et sous-régionales, en vue de recueillir leurs avis sur la question.

Et, pendant que ce dialogue se déroule de la plus belle manière, une partie de l’opposition, sous la conduite du PDCI-Daoukro, décide de façon unilatérale de changer les règles du jeu, en prétextant qu’il faille reprendre à zéro, tout le processus électoral. Elle veut à tout prix imposer ses conditions au gouvernement et aux autres parties prenantes. Ce qui nous surprend, c’est que jeudi dernier, au cours de la réunion de son Bureau Politique, le président du PDCI-RDA demande que désormais le président de la CEI soit désigné au terme d’un appel à candidature.

Dans quel pays sommes-nous ! Faire un appel à candidature pour choisir le président de la CEI ! Ne soyez surtout pas surpris qu’à la veille des élections, le président Bédié coupe court, à tout en proposant que pour la désignation du président de la République, l’on fasse appel à candidature, peut-être pour recruter un extraterrestre pour diriger notre pays, la Côte d’Ivoire.

Ce sont des attitudes indignes de gens qui se disent Houphouétistes, parce que quand on est Houphouétiste, on ne boycotte pas le dialogue qui est l’arme des forts. On n’y vient pas, pour imposer son point de vue aux autres. Le dialogue est un rendez-vous du donner et du recevoir en vue d’aboutir à un compromis.


‘’Ce qu’il faut savoir c’est que ce n’est pas la CEI qui fait gagner les élections. C’est pourquoi, au niveau du RHDP nous mettons l’accent sur le travail de terrain. Le Conseil Politique, le Conseil National et le Bureau Politique réunis, ce sont plus de 12 000 hommes et femmes de valeur’’.


Dans tous les cas, le Gouvernement qui reste attaché au dialogue poursuit les discussions avec les acteurs de l’opposition qui sont restés à la table des négociations, la société civile et la mouvance politique au pouvoir. Et très bientôt, vous aurez les résultats de ces discussions. Ce qu’il faut savoir c’est que ce n’est pas la CEI qui fait gagner les élections. C’est pourquoi, au niveau du RHDP nous mettons l’accent sur le travail de terrain.

Aujourd’hui, toutes les instances du parti sont connues. Le Conseil Politique, le Conseil National et le Bureau Politique réunis, ce sont plus de 12 000 hommes et femmes de valeur, prêts à s’investir et à gagner la bataille du terrain, pour permettre au RHDP de continuer l’œuvre de construction du pays après 2020.

Mesdames et Messieurs,

Chers militants du RHDP,

Comme vous le constatez, la victoire de notre parti est une réalité. Cette liste publiée met le PDCI-RDA dans tous ses états, comme l’atteste un communiqué lapidaire de son Secrétaire Exécutif Chargé des Sections et des Délégations qui demande à leurs militants qui ne se reconnaissent pas dans le RHDP de se faire recenser pour qu’un démenti collectif soit fait. Quelle bassesse ! Quelle tristesse !

Ne sachant où donner de la tête et pour se donner bonne conscience, le PDCI-RDA, à travers son journal, va jusqu’à comparer nos instances dirigeantes à une « armée mexicaine ». Quelle mépris pour ce parti qui décide volontairement de se débarrasser de ses militants pour peu que ces derniers donnent des avis contraires aux décisions du monarque de Daoukro, qui règne de tout son être sur le parti et qui semble-t-il, en est le probable candidat dont rêvent ses « irréductibles suiveurs ».


‘’Le RHDP est un grand parti qui a décidé de signer un pacte avec le peuple ivoirien. C’est pour cela qu’il rayonne sur toute la Côte d’Ivoire’’.


Le RHDP est un grand parti qui a décidé de signer un pacte avec le peuple ivoirien. C’est pour cela qu’il rayonne sur toute la Côte d’Ivoire, du nord au sud, de l’est à l’ouest, en passant par le centre. Alors, ce qui passe pour être une « armée mexicaine » dans l’esprit du PDCI-Daoukro est un véritable atout pour le RHDP et c’est pour cela que nous disons que « pour 2020, tout est déjà bouclé », n’en déplaise à ceux qui pensent autrement.

Mesdames et Messieurs,

Militants et militantes du RHDP,

Je voudrais vous inviter à demeurer sereins et mobilisés. Le Président de la République, qui veille sur la sécurité de tous les Ivoiriens, nous a demandé de rester sereins face aux agitateurs et aux pêcheurs en eaux troubles. De même, demeurez sereins face aux discours provocateurs de certains hommes politiques dont la volonté n’est certainement pas d’aller aux élections, mais de susciter des troubles dans le pays.

Vous entendez ces jours-ci, l’un d’entre eux crier de toutes ses forces et qui tente de s’agripper à une prétendue plateforme dont les partis ne partagent pas la même idéologie, parce que tout simplement, le parti qu’il dirige est dans l’agonie.


‘’Aujourd’hui, son chef s’investit dans des discours provocateurs. Il tente de monter les ivoiriens contre les étrangers et d’attiser la flamme déclencheuse des conflits communautaires’’.


Je vous demande de ne point vous laisser émouvoir par ces cris de détresse d’un parti qui a échoué dans la gestion de l’héritage que lui a légué le Père-fondateur et qui s’est montré incapable de rassembler les ivoiriens.

Aujourd’hui, son chef s’investit dans des discours provocateurs. Il tente de monter les ivoiriens contre les étrangers et d’attiser la flamme déclencheuse des conflits communautaires, à travers le phénomène d’orpaillage et du foncier rural, alors même qu’il sait très bien que le gouvernement s’est toujours attelé de trouver des solutions idoines à ces problèmes sociaux.

Mesdames et Messieurs,

Chers amis de CP – RHDP,

Ne vous laissez pas divertir par les gesticulations de cette plateforme politique et de certains opposants au régime qui cherchent leurs marques et qui n’ont rien à proposer aux ivoiriens. C’est pourquoi, je voudrais une fois de plus vous encourager à multiplier ces genres de rencontres, pour rassembler le maximum d’Ivoiriens autour du Président Alassane Ouattara et de son gouvernement, pour une Côte d’Ivoire qui gagne et qui va toujours gagner sur la route du développement.

Je vous remercie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ADJOUMANI A PARIS : « Le RHDP est un grand parti qui a décidé de signer un pacte avec le peuple ivoirien »

par Civnews. net temps de lecture: 9 min
0