ASSOA ADOU (SG FPI) : « La nouvelle CEI est très déséquilibrée et donc inacceptable ».


Invité du ‘’Fauteuil Blanc’’ de ‘’Le Nouveau Réveil’’, le jeudi 04 juillet 2019, Assoa Adou, secrétaire général du Front populaire ivoirien (FPI), a jugé le projet de loi portant recomposition de la Commission Electorale Indépendante (CEI) « très déséquilibré, donc inacceptable ».


« Pour ce qui a été annoncé par le gouvernement, le RHDP est largement majoritaire. En plus de leurs trois représentants, ce parti a ceux du président de la république et du ministre de l’intérieur. Je ne parlerai pas des autres organisations fabriquées par le pouvoir. Donc, l’ossature de la nouvelle CEI est très déséquilibrée », a révélé Assoa Adou.

Le conférencier de “la tribune de débats démocratiques sans tabou ouvert à tous “, a annoncé que le pouvoir n’a pas répondu à l’appel des ivoiriens. Et qu’ils vont se battre toujours pour la réforme de la CEI qui est un impératif. Avec un esprit libre, le secrétaire général, a affirmé avec force et devant tous les cadres des partis politiques et des militants la ferme volonté du FPI d’aller aux élections en 2020. « On ira aux élections en 2020 et on reprendra le pouvoir » a-t-il déclaré.


A LIRE AUSSI: //CEI, CNI PAYANTE, APF : L’opposition dit « NON » et annonce un meeting ce samedi 6 juillet à Anono.


Abordant le chapitre de la réconciliation, il a indiqué l’indispensable retour de Laurent Gbagbo. « Gbagbo doit être là pour participer à la réconciliation. Son retour n’est pas une utopie. C’est plutôt une urgence, car il est porteur de plusieurs valeurs », a-t-il annoncé

Le FPI est prêt à discuter avec tout le monde pour la réconciliation nationale, ainsi que le parti au pouvoir. « N’ayez pas peur, le Fpi n’est pas dans un esprit de vengeance. Nous voulons sauver la Côte d’Ivoire. La réconciliation est urgente parce que le pays est sinistré » a fait savoir Adou Assoa.

Evoquant les polémiques sur la plateforme du PDCI-FPI, le secrétaire général a clarifié la position de son parti. « Il n’y a pas de plateforme entre ces deux partis. La seule plateforme du Fpi est EDS. Mais, Le FPI est heureux que le PDCI-RDA ait accepté de discuter avec le FPI…Notre souhait est que le RHDP accepte de discuter avec nous », a-t-il conclu.  


Ousseni Sawadogo

Civnews225redaction@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ASSOA ADOU (SG FPI) : « La nouvelle CEI est très déséquilibrée et donc inacceptable ».

par Civnews. net temps de lecture: 2 min
0