CÔTE D’IVOIRE-France : Ouattara livre les secrets de sa rencontre avec Macron et indique que le franc CFA s’appellera Eco.


Le président de la république, Alassane Ouattara, a été reçu hier pour la troisième fois à l’Elysée par, son homologue français Emmanuelle Macron. Les deux hommes ont durant un tête-à-tête d’une heure et demi, passé en revue plusieurs questions d’ordre bilatérales et multilatérales.


La problématique sécuritaire, tant au niveau national que régional, ont été entre autres parmi les sujets abordés. « Nous avions beaucoup de chose à nous dire, vous connaissez l’étroitesse des liens entre la Côte d’Ivoire et la France et l’amitié que nous avons l’un pour l’autre. C’était une occasion de parler de l’excellente coopération entre la Côte d’Ivoire et la France » a déclaré le chef de l’Etat. Poursuivant qu’aujourd’hui lui et son homologue ont une vision commune et que plusieurs projets liaient la France et la Côte d’Ivoire. L’un des plus importants Demeure la construction du métro d’Abidjan dont le coût des travaux s’élève à neuf cents dix-huit milliards trente-quatre millions de FCFA.


A LIRE AUSSI: // MARCHES PUBLICS, COULIBALY YACOUBA : « Il y a encore malheureusement beaucoup de faux dans les marchés publics »


 Après quoi, le président de la république Alassane Ouattara, a tenu à faire certaines précisions sur la future monnaie ouest-africaine ECO, afin de mieux appréhender le processus de création. « La Côte d’Ivoire est un pays qui se porte bien. Le franc CFA aussi. Les chefs d’Etat de la communauté économique des Etas de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) ont décidé qu’ensemble, à 15, nous allons mettre en place une nouvelle monnaie qui s’appelle Eco. Donc à terme le franc CFA s’appellera Eco. Nous allons continuer d’y travailler. On espère que cela se fera le plus tôt possible. C’est le vœu des populations et nous y travaillons », a expliqué le chef de l’Etat.
Il a par ailleurs indiqué, que la mise en circulation de la nouvelle monnaie, fixée en 2020, se fera de façon progressive, selon que l’on respecte les critères de convergences. Les principaux critères, sont la création de réserves de change couvrant au moins trois mois d’importation ; un déficit budgétaire inférieur à 3% du PIB ou encore une inflation inférieure à 10%.


Jean Cyriel Ahoussou

Civnews225redaction@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CÔTE D’IVOIRE-France : Ouattara livre les secrets de sa rencontre avec Macron et indique que le franc CFA s’appellera Eco.

par Civnews. net temps de lecture: 2 min
0