GESTION DES PROJETS EN AFRIQUE : La 2ème édition du projet d’infrastructures et d’équipement ouvert.


Le réseau africain des professionnels de la gestion de projet organise du 08 au 12 juillet 2019, la 2ème édition de l’université d’été de la gestion des projets de développement, à Sofitel hôtel Ivoire. Cette 2ème édition a eu pour thème : “ les nouveaux mécanismes de financement et de gouvernance des projets d’infrastructures et d’équipements en Afrique“. Ce thème est encouragé par le Directeur de cabinet du ministère de l’économie et des finances, Adama Coulibaly.


« Les projets d’infrastructures et d’équipements constituent un puissant levier de croissance économique. La Côte d’Ivoire, à l’instar des autres pays africains, s’est engagée dans la réalisation de plusieurs projets structurants dans divers domaines d’activités afin de doter le pays d’infrastructures nécessaires au développement économique et social (…). Plusieurs modalités de financements sont en cours en Côte d’Ivoire parmi lesquelles le recours au partenariat public privé (PPP) qui s’est accentué au regard des réseaux de financement d’infrastructures. Sur les 30 milles milliards d’investissement prévus dans le PND, 10 milliards F CFA sont en cours de réalisation dans le cadres des PPP. Ce mode de financement, plus adapté au contexte de nos pays, a toutefois dans sa mise en œuvre, engendré des risques qu’il convient de mentionner. En effet, les PPP appellent souvent certaines conditionnalités qui peuvent s’avérer peu avantageuses pour l’Etat. Pour anticiper et gérer méthodiquement lesdits risques, il est essentiel qu’un dispositif de suivi permanent des PPP depuis la contractualisation jusqu’à l’exécution du projet soit mise en place », a annoncé le directeur de cabinet au nom du ministre Adama Koné.


A LIRE AUSSI://UEMOA : La conférence des chefs d’Etat à Abidjan le 12 juillet pour faire le point des grands chantiers en cours.


Selon la Directrice des opérations de la Banque mondiale, pour le Ghana, le Libéria et la Sierra Léone, Coralie Gevers, les PPP doivent être soutenus par des études de faisabilité fiables et complètes.

Pour Adama Bamba, président du Réseaux, ce projet regorge 30 responsables et dirigeants représentants 21 fonds, banques et structures d’investissements et 187 cadres et responsables des entités porteuses de projets que sont les ministères, les collectivités territoriales et les entreprises, qui verront les opportunités offertes par les PPP et d’autres mécanisme de financement des infrastructures.


Ousseni Sawadogo

Civnews225redaction@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GESTION DES PROJETS EN AFRIQUE : La 2ème édition du projet d’infrastructures et d’équipement ouvert.

par Civnews. net temps de lecture: 2 min
0