RHDP OU LE REGIME OUATTARA : Entre ingratitude, exclusion et chasse aux sorcières, Mamadou Traoré crache ses vérités.


El Hadj Mamadou Traoré est conseiller de l’ex Président de l’Assemblée Nationale, Guillaume Soro. Dans une interview accordée au quotidien ‘’Le Temps’’, il crache ses vérités contre le régime RHDP, le régime du Président Ouattara. Il l’accuse d’ingratitude, de mauvaise gestion, d’avidité clairement affichée pour le pouvoir. Le tout drainé par une ferme volonté active de chasser tous ceux qui ne sont pas membres du clan RHDP de la sphère des pouvoirs de décision dont Guillaume Soro et nombre de cadre du PDCI-RDA


L’homme affirme avoir placé un inébranlable espoir quant à l’accession au pouvoir du président Ouattara en 2010. Neuf ans après, loin de produire des fruits agréable est devenu un cauchemar. Car il a plus fait de mal que de bien à la société ivoirienne.  C’est donc un homme déçu, d’avoir à tort idéalisé Alassane Ouattara comme un modèle de réussite et de rigueur.

 ‘’C’est mon plus grand regret d’avoir participé à le porter au pouvoir. Et si c’était à recommencer, je ne le référai plus (…) Nous l’avons idéalisé. Nous nous sommes dit que du moment où c’est quelqu’un qui a été depuis longtemps aux États-Unis, il s’est imprégné des valeurs démocratiques américaines, européennes. Mais, on se rend compte qu’à l’épreuve du pouvoir, malheureusement, l’homme est devenu comme on a l’a vu. Ma deuxième déception est qu’on nous a dit que Ouattara est un grand économiste qui a pu aider certains pays à s’en sortir. Je reconnais qu’a niveau des infrastructures, il a fait beaucoup d’efforts.. On voit des ponts et des routes. Si encore ces routes-là duraient, on aurait dit que c’est bien. Mais, aujourd’hui, tous les ivoiriens pour rire, se moquent nos routes, en disant que ce sont des routes biodégradables. Ça veut dire que la corruption est passée par là. Ensuite, Le niveau de vie de la population s’est détérioré. La pauvreté s’est accrue. On ne pouvait pas imaginer que les ivoiriens allaient vivre dans une misère totale lorsqu’il serait au pouvoir. Ensuite, la Côte d’Ivoire s’est endettée, surendettée avec tous les prêts qui ont été contractés par le régime. On a vu le cas du programme présidentiel d’urgence (PPU). Beaucoup s’attendaient à ce que le PPU puisse faire vraiment de grands travaux. Mais vous avez vu que les bailleurs de fonds ont dû interpeller le pouvoir pour lui dire d’arrêter parce que le PPU était devenu comme une sorte de caisse noire. Nous sommes déçus du Ouattara que nous avons connu hier, idéalisé comme étant un homme rigoureux qui n’aime pas les violations des lois. Sous Ouattara aujourd’hui la corruption s’est intensifiée et la démocratie à la quelle l’on aspirait, n’existe plus », regrette-t-il.

 Et d’emprunter l’adage qui dit que c’est au pied du mur qu’on voit le vrai maçon pour souligner que “Ouattara était un maçon théorique. Car face à la gestion, on s’est rendu compte que ce n’était pas le maçon qu’on croyait. Du coup, il n’a pas été ce que nous souhaitons“, se désole-t-il.


A LIRE AUSSI: APRES NESTOR DAHI (EDS), VALENTIN KOUASSI (JPDCI) INTERDIT DE MEETING : « Le RHDP veut bâillonner l’opposition à travers sa jeunesse », dénonce la JPDCI Urbaine.


Subséquemment, poursuit-il, « aujourd’hui conscient de cet échec, et vu les prochaines échéances électorales, l’on veut coûte que coûte empêcher Soro d’être candidat ». Signe d’un véritable retour en arrière entendu «  qu’on s’était battu pour que tous ceux qui veulent accéder au pouvoir puissent avoir la possibilité de le faire sans entrave aucune. Malheureusement, on se rend compte que tout est en train d’être mis en place, pour empêcher Guillaume Soro d’avoir des ambitions, pour 2020 ».

 Du fait qu’il serait trop jeune pour avoir des ambitions présidentielles, l’on ne veut pas qu’il soit candidat. Alors que le président Ouattara va saluer Emmanuel Macron, le petit frère de Soro. On lui demande que ses aînés gèrent d’abord le pays et que son tour viendra, quand il aura l’âge des aînés. Voilà pourquoi on le Combat. Même si on ne lui dit pas directement de s’abstenir d’être candidat, tout est en train d’être mis en œuvre, pour l’en empêcher. En commençant d’abord par l’appauvrir.  C’est-à-dire le casser en lui arrachant tous les postes qu’on lui a donné. Lui et tous ses hommes, afin qu’ils ne puissent pas battre campagne le moment venu. « Le régime considère aujourd’hui Guillaume Soro comme sa bête noire. Le régime ne veut pas perdre le pouvoir en 2020. Ils veulent rester au pouvoir jusqu’en 2050, à entendre certain d’entre eux, parler ». Et pour preuve ils brandissent le récent scandale survenu au sommet de l’Assemblée parlementaire francophone. « Pour ce régime, cette bataille au niveau de l’APF, préfigure de la présidentielle de 2020 où l’un des probables candidat est Guillaume Soro. Le régime veut montrer que s’il arrive à battre Guillaume Soro à l’APF, il a toute ses chances de le battre en 2020. J’avoue que pour un État qui se respecte se battre pour si peu, est vraiment ridicule », a-t-il pesté.


Jean Cyriel  AHOUSSOU

Civnews225redaction@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RHDP OU LE REGIME OUATTARA : Entre ingratitude, exclusion et chasse aux sorcières, Mamadou Traoré crache ses vérités.

par Civnews. net temps de lecture: 4 min
0