CÔTE D’IVOIRE/AGOA 2019 : Les Etats-Unis manifestent leur intérêt pour la mise en œuvre de la zone de libre échange africaine par un accord.


Afin de traduire leur intérêt pour la mise en œuvre de la zone de libre échéance continentale adopté récemment par l’Union Africaine, les Etats-Unis ont paraphé un accord avec l’union africaine.


.En marge de l’ouverture officielle de la 18e édition du forum Agoa, les Etats-Unis d’Amérique et leur partenaire africain, ont par la voix de leurs représentants respectifs, à savoir, CJ Mahoney, représentant du secrétaire d’Etat adjoint des Etats-Unis au commerce, et Albert Muchanga, commissaire de l’union africaine chargé du commerce et de l’industrie, signé un protocole d’accord sur la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale (Zlecaf), hier au palais des congrès du Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, en présence notamment d’Alassane Ouattara.


A LIRE AUSSI://CÔTE D’IVOIRE/ AGOA 2019 : Les Etats-Unis déjà focalisés sur l’après Agoa.


A en croire le représentant adjoint américain au commerce, ce protocole d’accord pose les bases d’une plus grande intégration des économies africaines. « Les Etats-Unis se tiennent aux côtés de l’Union africaine dans la réalisation de ce challenge », a-t-il déclaré, face à la communauté africaine réunie pour l’occasion.

Un accord qui tombe à point nommé pour les pays africains, confrontés à de profondes difficultés liées à la mise en œuvre de la zone de libre-échange. Difficultés liées à l’harmonisation des règles commerciales et d’infrastructures logistiques inadaptées au commerce interafricain, étant donné que ceux-ci sont tournées vers l’exportation des marchandises en dehors du continent africain. L’appui américain viendra donc solutionner ces problèmes pour une meilleure circulation des marchandises et des échanges entre Etats africains.


JCA

Civnews225redaction@gamil.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CÔTE D’IVOIRE/AGOA 2019 : Les Etats-Unis manifestent leur intérêt pour la mise en œuvre de la zone de libre échange africaine par un accord.

par Civnews. net temps de lecture: 1 min
0