CÔTE D’IVOIRE/ KOUASSI KOUASSIKRO : « demandez pardon au président Bédié pour qu’il rejoigne le Rhdp qu’il a lui-même créé’’, Ahoussou

Le président du sénat, Ahoussou Kouadio Jeannot était à nouveau dans le ‘’V’’ Baoulé. Après les villes de Didiévi, Tiébissou, Bocanda et Dimbokro, il était dans le département de Kouassi Kouassikro dans la région de N’Zi. Pour échanger hier mercredi, avec tous les chefs traditionnels de ladite localité.

Pour l’occasion, le président du sénat, Ahoussou Jeannot Kouadio, a redit sa ferme détermination à tout mettre en œuvre, et même à se mettre à genoux s’il le fallait pour que ses deux pères, Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié, se réconcilient.

« S’il faille que je m’agenouille pour que mon père Bédié et son jeune frère Alassane Ouattara se retrouvent pour que la paix revienne, je le ferai mille fois », a-t-il déclaré devant les chefs traditionnels de la région N’Zi.

Appelant par la suite ces derniers, à aller rencontrer leurs fils Konan Bédier pour qu’il revienne au Rhdp. « Je suis donc venu vous voir. Le président Bédié est Agba, c’est votre fils. Vous, les chefs traditionnels Agba, allez rencontrer votre fils, s’il y a un problème, réglez ce problème et demandez-lui pardon pour qu’il rejoigne le Rhdp qu’il a lui-même créé. Il ne peut pas créer le Rhdp et le laisser dans les seules mains d’Alassane Ouattara. »


A LIRE AUSSI //CÔTE D’IVOIRE/SIEGE A LA CEI : Le PDCI, RPP, USD, URD, et le RPCI disent ‘’NON’’ au gouvernement et l’invite à des discussions inclusives


 Avant d’ajouter à l’endroit du peuple du N’Zi, ’’Venez au Rhdp, venez et suivons les traces d’Alassane Ouattara dans le Rhdp, pour que le Rhdp ait les forces et les moyens de développement de notre pays et de nos régions. Ce ne sont pas vos enfants que nous sommes, qui allons vous trompez ‘’.

Partant, Jeannot Kouadio Ahoussou les a invités à donner leur voix, à leurs enfants militants du Rhdp lors des élections présidentielles de 2020. Et que très prochainement, des délégations iront bientôt dans les villages pour une communication de proximité sur la conduite politique à tenir.

Par ailleurs, Jeannot Ahoussou Kouadio a tenu à leur faire un rappel de mémoire sur l’union entre les fils du Nord et du Centre qui ne date d’aujourd’hui.

« Gbahan N’gattakro, Gbahankro, c’est Gbahantakala. Ce sont les Djimini (un groupe ethnique Malinké, Ndlr) qui sont venus, ils sont ici dans la salle avec nous. Le sang mélangé, c’est ça la Côte d’Ivoire. C’est ça le peuple Baoulé. Il faut pouvoir le dire. Et c’est l’alliance historique entre les populations du Nord et celle du Centre qui a fait la stabilité de la Côte d’Ivoire » a-t-il révélé.

Indiquant par la suite qu’en 1946, pour la députation, c’est au Nord et au patriarche péléforo Gnon Coulibaly que le président Felix Houphouët Boigny s’est confié. Alors ‘’ Si aujourd’hui un enfant du Nord se retrouve à la tête de la Côte d’Ivoire, nous, peuple du Centre, nous sommes tenus de soutenir cet enfant jusqu’au bout’’, a-t-il lancé.

Quant aux chefs traditionnels de la région N’Zi, et répondant à la demande de Jeannot Ahoussou Kouadio par la voix de Nanan Adi Koffi, leur porte-parole, a eu ses mots.

« Je remercie le président Ahoussou pour avoir effectué le déplacement à Kouassi Kouassikro. Cela fait bien longtemps qu’il marche avec nous et nous aide au développement de notre département. Ce sont nos enfants, on les a envoyés pour le bonheur. S’il est allé au Rhdp qu’il nous envoie le bonheur, on est avec lui. Nous, les chefs, nous sommes prêts à aller partout où il nous appellera. Vous nous avez demandé de venir, le 07 décembre prochain, pour commémorer les 26 ans du décès du père de la nation à Yamoussoukro, nous sommes prêts à vous accompagner », a-t-il dit.

Traduisant sa joie de voir le président Ouattara dans le NZI, il a rassuré le président du sénat quant à la mission qui leur confie.  « Les chefs des trois départements de de la région de N’Zi, vont se concerter pour voir comment rendre visite au président Bédié et réconcilier nos deux pères que sont Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié. Nous les chefs, nous souhaitons voir les présidents Bédié et Ouattara main dans la main, le 07 décembre, à Yamoussoukro », a conclu Nana Adi Koffi.

JCA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CÔTE D’IVOIRE/ KOUASSI KOUASSIKRO : « demandez pardon au président Bédié pour qu’il rejoigne le Rhdp qu’il a lui-même créé’’, Ahoussou

par Civnews. net temps de lecture: 3 min
0