CÔTE D’IVOIRE /REFORME DE LA CEI : Affi N’Guessan annonce un accord consensuel avec le gouvernement, au nom de l’opposition


Après une deuxième séance de travail avec le gouvernement représenté par le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, ce lundi 2 septembre, Pascal Affi N’Guessan, président du FPI, a annoncé un projet d’accord avec le gouvernement relatif à la commission Electorale indépendante (CEI).


En effet, c’est présent aux côtés du ministre d’Etat, ministre de Défense, Hamed Bakayoko, représentant le ministre de l’Intérieur et de la sécurité, que Pascal Affi N’Guessan a annoncé dans la mi-journée un projet d’accord sur la CEI susceptible de sortir la classe politique de la crise sur la CEI où l’opposition et le pouvoir peine à chanter à l’unisson.

« Ce jour, nous sommes à la deuxième phase de ces négociations en vue de trouver une solution qui puisse permettre aux négociations de se poursuivre puisque la question de la réforme du cadre juridique et institutionnelle des élections ne se limite pas à la seule question de la Commission Electorale Indépendante », a soutenu Affi N’Guessan.

« Nous avions souhaité qu’une ordonnance soit prise de manière à ce que la loi soit modifiée.  Le gouvernement nous a indiqué que la loi portant recomposition de la CEI venant de faire l’objet d’un vote par les deux chambres du parlement, seule autorité à voter les lois, le président de la République serait mal fondé de prendre par ordonnance une mesure qui viendrait en contradiction du vote des deux parlements », a poursuivi le président de l’autre FPI

Avant de s’approprier les concessions gouvernementales dont il est à l’origine. « Ce qui peut être fait pour améliorer la présence de l’opposition au sein de la CEI devrait être examinée dans le sens du choix consensuel du président de la CEI et de la présence de l’opposition dans le bureau de la CEI », a-t-il conclu.

Une option gouvernementale que saluent Pascal Affi N’Guessan, et la ligue des mouvements pour le progrès au point d’en jubiler et de l’annoncer comme une option réaliste qu’il a privilégiée après que le gouvernement se soit enfermé dans sa procédure de passage en force.

Qu’en dira la vraie opposition regroupée au sein de la plateforme non idéologique (le PDCI-RDA, EDS de Armand Ouégnin, le FPI de Assoa Adou, le RPP de Ouattara Gnonzié, l’URD de Danielle boni Clavérie, l’USD etc) au nom duquel Pascal Affi N’Guessan ‘’dit agir’’ à la lecture du reportage de la RTI première chaine. 


Georges KOUASSI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CÔTE D’IVOIRE /REFORME DE LA CEI : Affi N’Guessan annonce un accord consensuel avec le gouvernement, au nom de l’opposition

par Civnews. net temps de lecture: 2 min
0