CÔTE D’IVOIRE/ ASSEMBLEE NATIONALE : les députés de l’opposition ont boycotté la séance plénière


Les 119 députés issus des trois groupes parlementaires de l’opposition ivoirienne Vox Populi, Pdci-Rda et le Rassemblement, ont boycotté hier jeudi, la séance plénière de l’Assemblée nationale qu’ils estiment être illégale.


« La séance plénière de ce jeudi 05 septembre 2019 est convoquée dans les mêmes conditions illégales que celle du 20 mai 2019 et à laquelle trois groupes parlementaires de l’opposition n’ont pas pris part. Au regard de ses dysfonctionnements, les groupes parlementaires Pdci-Rda, Rassemblement et Vox populi : décident de s’abstenir de toutes participation à la séance plénière convoqué ce jeudi 05 septembre à 10h », ont-ils fait savoir.


Et pour cause, selon les groupes parlementaires de l’opposition, le président de l’Assemblée nationale est resté sourd au recours qu’ils ont introduit auprès de lui, depuis le 08 juillet 2019. Ce recours, sollicitait le retrait de la liste du bureau de l’assemblée nationale et la reprise des consultations pour enfin aboutir à la mise en place d’un nouveau bureau conforme à la constitution et au règlement de l’Assemblée nationale.

 Pour cela, le bureau de l’assemblée nationale élu le 06 mai 2019 n’est donc pas conforme à la constitution et au règlement de l’Assemblée nationale, vu qu’il ne comprend aucun membre de l’opposition parlementaire. Soulignant de plus, que les listes des groupes parlementaires, constitué depuis le début de la présente session 2019, ne sont toujours pas publiées au Journal officiel, comme l’exige l’article 13.3 du règlement de l’Assemblée nationale.


A LIRE AUSSI // CÔTE D’IVOIRE : « le processus électoral en cours serait sous la menace de graves irrégularités », révèle Danièle Boni Claverie


De ce fait, la conférence des présidents qui comprend notamment les vice-présidents de l’Assemblée nationale et les présidents des commissions permanentes n’est donc pas légalement constituée, « Ses membres actuels n’ayant aucune légitimité à y siéger », ont-ils dit.
En conclusion, ‘’le projet d’ordre du jour élaboré par cet organe irrégulier au cours de sa réunion du mardi 03 septembre 2019 ne peut valablement servir de base à une séance plénière de l’Assemblée nationale’’, ont-ils martelé.

Ils ont par la suite réitéré leur invitation au président de l’Assemblée nationale, à créer et maintenir au sein de l’institution parlementaire un climat apaisé, propice à l’exercice du mandat parlementaire dans l’intérêt supérieur des populations ivoiriennes.
Par ailleurs, le calendrier des travaux parlementaire allant du 5 septembre au 5 décembre 2019 a été adopté hier jeudi à l’unanimité par les 131 députés présent sur 250 siégeant. Cette séance plénière a été présidée par le vice-président Mamadou Diawara.


JCA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CÔTE D’IVOIRE/ ASSEMBLEE NATIONALE : les députés de l’opposition ont boycotté la séance plénière

par Civnews. net temps de lecture: 2 min
0