CÔTE D’IVOIRE /PDCI/PLATEFORME : “Pour nous la question d’Affi est terminée, c’est derrière nous”, Kamagaté Ibrahim


Le Secrétaire exécutif du parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) chargé des organisations des manifestations par intérim, Kamagaté Ibrahim s’exprimant mardi à Abidjan sur la problématique d’appartenance de Pascal Affi au sein de plateforme non-idéologie de Henri Konan Bédié, a annoncé que” pour nous (PDCI) la question Pascal Affi N’Guessan est ” terminée”. C’était à la conférence de presse d’avant meeting co-animée par le FPI et le PDCI


Le président de l’autre tendance du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N’Guessan était en observation pour le PDCI qui depuis longtemps lisait difficilement son évolution au point où le secrétaire exécutif en chef du PDCI se demandait, dans une déclaration sur la question :’’Est-ce que Pasacal Affi N’Guessan est-il toujours digne de confiance ?’’

Et comme il fallait s’y attendre, le PDCI-RDA après le FPI, tendance Laurent Gbagbo, a fini par récuser Affi N’Guessan dela plateforme non-idéologie d’Henri Konan Bédié, Coalition pour démocratie, la renonciation et la paix (CDRP), suite à des actions qu’il a menées auprès du gouvernement en faveur de réforme de la Commission électorale indépendante (CEI). Chose que l’opposition significative à mal digérée.

En effet, après la signature de la résolution relative aux propositions et à la vision des Partis politiques de l’opposition sur la réforme de la CEI, la décision prise par le Groupe des 24 partis de l’opposition signataires dont Affi N’Guessan, était de ne pas participer aux discussions avec le Gouvernement tant qu’ils n’auront pas reçu les termes de référence promis par le Premier Ministre Amadou GON Coulibaly.


A LIRE AUSSI //PARIS/OPPOSITION IVOIRIENNE : Henri Konan Bédié échange avec Guillaume Soro sur l’actualité politique nationale


De plus, quand ils ont été saisis par le Gouvernement à l’effet de désigner leurs représentants dans la nouvelle CEI, c’est M. AFFI qui a joints et conseillés le refus en bloc de la participation des 24 partis de plateforme à cette Commission électorale indépendante.

Au moment où les 24 s’attendaient au dépôt de la correspondance du député de Bonguanou (Est), il était sortir d’une rencontre d’échanges avec le Gouvernement, le lundi 2 septembre.

” Pour nous la question d’Affi est terminé, c’est derrière nous”, a dit M. Kamagaté, à l’issue d’une conférence de presse au siège du PDCI à Codody (Est Abidjan).

Notons que, lors d’une conférence de presse le président du FPI, avait fait savoir que “le PDCI commettait une grave erreur en l’écartant de la plateforme”.

Evoquant, le meeting du samedi 14 septembre, le vice-président Koné Boubakar du FPI de Laurent Gbagbo, a indiqué que “cet évènement de réconciliation est un nouveau départ pour sortir de la Côte d’Ivoire dans KO”.

Il faut souligner par ailleurs que l’ancien président de l’Assemblée Nationale, Guillaume Soro fait partir de la plateforme de l’opposition, CDRP.


Hermann KOFFI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CÔTE D’IVOIRE /PDCI/PLATEFORME : “Pour nous la question d’Affi est terminée, c’est derrière nous”, Kamagaté Ibrahim

par Civnews. net temps de lecture: 2 min
0