CÔTE D’IVOIRE/CEI : le Secrétaire Général de la Cour suprême, Coulibaly Kuibiert, élu président de la nouvelle commission électorale indépendante


L’ancien secrétaire générale du conseil constitutionnel ivoirien, Ibrahim Coulibaly Kuibiert,  a été élu lundi président de la Commission électorale indépendante (CEI) qui devra organiser la présidentielle de 2020 alors que l’opposition continue à protester.


La nouvelle CEI, adoptée fin juillet, comprend 15 membres, contre 17 auparavant: un représentant du président de la République, un du ministre de l’Intérieur, six de la société civile, six des partis politiques équitablement répartis entre le pouvoir et l’opposition et un représentant du Conseil supérieur de la magistrature.

Le successeur de Youssouf Bakayoko est élu  à six ans non renouvelables tandis que ses collaborateurs en ont pour trois ans renouvelables une fois.

L’opposition dénonce une CEI “déséquilibrée “

Au nom de la Coalition pour la démocratie, la réconciliation et la paix (CDRP), l’ancien ministre Gnamien Konan a indiqué lundi que la CEI est “chambre d’enregistrement ” déséquilibrée structurellement “.  Accusant le pouvoir d’avoir ” largement manipulé des scrutins antérieurs “.


A LIRE AUSSI // CÔTE D’IVOIRE /2020: Félicien Sekongo invite à “donner conseil à Ouattara pour réformer profondément la CEI”, “il sera humilié s’il est candidat”


La coalition qui rassemble plusieurs partis d’opposition dont le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), dirigé par l’ex-président Henri Konan Bédié (1993-1999), a appelé “tous ses militants à se tenir prêts (…) pour faire barrage ” à cette CEI ” illégale et illégitime”.

La plateforme de l’opposition, Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS), mouvement proche de l’ex-chef de l’Etat, Laurent Gbabgo (2000-2011), avait par ailleurs condamné la “démarche cavalière et l’obstination du RHDP à vouloir se tailler une CEI” sur mesure en vue des élections de 2020.

Selon, EDS le pouvoir vient d’opérer un passage en “force sur la question de la réforme de la CEI, malgré les interpellations de l’opposition politique significative et la société civile” ajoutant que le (RHDP, Parti de Ouattara) “vient de reconduire les mêmes “maux” pour lesquels la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP)”, a été saisie en 2016, qui elle-même a reconnue des imperfections de cette CEI.

Pour Georges Armand Ouégnin, l’élection de Ibrahim Coulibaly Kuibiert sonne faux vu qu’il décrit le nouveau président de la CEI comme « un protégé du pouvoir qui est juge et partie ».

Jeudi à un meeting à Kouassi-Kouassikro, Alassane Ouattara avait remercié tous ceux qui ont donné leur “représentant pour cette commission” et espère que” cette commission redémarra la semaine prochaine”.

Les 15 membres de la nouvelle CEI, qui ont prêté serment vendredi à Dimbokro (centre ivoirien), ont notamment juré de travailler ” en toute indépendance “.

PV-de-lélection-du-Bureau-de-la-CEI


Hermann KOFFI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CÔTE D’IVOIRE/CEI : le Secrétaire Général de la Cour suprême, Coulibaly Kuibiert, élu président de la nouvelle commission électorale indépendante

par Civnews. net temps de lecture: 2 min
0