CÔTE D’IVOIRE/CACAO : Le gouvernement appelle les producteurs de Cacao à se poser en acteur majeur dans l’industrie de transformation


Le directeur de cabinet du ministère de l’agriculture et du développement rural, M. Coulibaly, représentant du ministre Kobenan Kouassi Adjoumani pour la clôture de la Journée nationale du cacao et du chocolat (JNCC), a au nom de ce dernier, appelé les producteurs de Cacao, à investir massivement dans l’industrie de transformation de cette matière première.


Pour lui, la seule manière pour les producteurs de contribuer à la durabilité de la production du cacao, passe avant tout par une intégration verticale de ces derniers. Autrement dit, il leur faudra être au-devant de la politique de transformation nationale de cette denrée, que le gouvernement est en train de mettre en place.

C’est pourquoi, il leur a conseillé de réinvestir en aval de la chaine, l’augmentation de leurs revenus pour devenir propriétaire de l’industrie de transformation, gage pour lui, de l’accroissement du revenu des producteurs, et de la modernisation de ce secteur.

«L’objectif de la transformation de nos produits ne sera pas atteint seulement, avec les appuis des partenaires d’ailleurs, c’est vous même les propriétaires de la matière première qui pouvez être les premiers acteurs en investissant dans l’industrie de transformation du cacao sur toutes ses facettes. Cela va être une opportunité pour ne pas attendre les financements extérieurs pour moderniser votre secteur » a-t-il clamé.


A LIRE AUSSI// CÔTE D’IVOIRE/ CAMPAGNE CACAO 2019-2020 : le prix du kg bord champ fixé à 825 F CFA, soit une augmentation de 10%


 Ajoutant que la modernisation de ce secteur, sa bancarisation, ainsi que son inclusion financière, constituerons les piliers de l’atteinte de l’objectif du gouvernement. Il a pour cela, appelé chaque planteur à prendre sa part de responsabilité au niveau de la chaine de valeur.

Quant à Brahima Koné, directeur général du conseil du Cacao-Café, il a invité tous les acteurs au respect strict du nouveau prix bord champ du cacao qui est de 825 FCFA le kilogramme. Un prix qui rappelons-le, est en hausse par rapport à celui de l’année dernière qui était de 750 FCFA et qui, restera valable durant toute la campagne 2020.

Il s’est dit aussi satisfait de ces journées, dont l’effectivité donne l’occasion de mettre un point d’honneur sur le cacao et le chocolat. Et qui pour cette année, ont enregistré durant ces trois jours une participation moyenne de 3500 personnes.

Au demeurant, le thème requis pour cette 6e édition de la JNCC est : « Les enjeux d’un revenu décent aux producteurs de cacao ».


Jean Cyriel Ahoussou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CÔTE D’IVOIRE/CACAO : Le gouvernement appelle les producteurs de Cacao à se poser en acteur majeur dans l’industrie de transformation

par Civnews. net temps de lecture: 2 min
0