CÔTE D’IVOIRE : après avoir été floué par le RHDP, Pascal Affi N’guessan court se jeter dans les bras de Bédié


Le Front populaire ivoirien (FPI) dirigé par Pascal  Affi N’guessan, qui est partie prenante au dialogue politique relative à la Commission électorale indépendante (CEI) a, au vu de la désignation des membres qui siègent dans le bureau exécutif de l’institution « constaté que la règle du consensus pour la désignation du président de la CEI, qui avait été convenue, n’a pas été appliquée ».


En effet, c’est aux côtés du ministre d’Etat et de la défense, Ahmed Bakayoko, représentant le ministre de l’intérieur, que Affi  N’guessan a annoncé en mi-journée du lundi 02 Septembre, un projet d’accord sur la CEI susceptible de sortir la classe politique de la crise sur la CEI.

« Il (gouvernement ivoirien) était prêt à examiner que nous soyons suffisamment bien représentés dans le bureau de la Commission électorale indépendante pour être rassurés en ce qui concerne l’objectivité du travail qui va être fait. En conséquence, nous avons demandé que la présidence de la CEI, si on ne peut pas modifier la loi telle qu’elle a été votée, revienne à l’opposition sinon à une personnalité non marquée politiquement et que ce président soit choisi de façon consensuelle.

Deuxièmement que si le président est choisi de façon consensuelle, le poste de premier vice-président revienne à l’opposition. Sur ces deux questions, nous avons eu satisfaction », a affirmé M. N’guessan à quelques jours après sa rencontre avec Ahmed Bakayoko.


A LIRE AUSSI // CÔTE D’IVOIRE/AFAIRE MANGOUA JACQUES : Les voies d’accès à la ville de Bouaké fermées, à nouveau, par les jeunes de la région du Gbêkê


Ainsi, en jetant un regard sur l’actuel CEI présidé par Coulibaly Kuibiert, l’on peut affirmer que l’une des attentes majeures de l’ex-premier ministre de Gbagbo qui est de voir la société civile ou une personnalité non marquée politiquement présider aux destinées de la CEI, n’a pas été satisfaite.

Trahi, que ira faire le président de la frange légale du FPI chez le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) Henri Konan Bédié, ce jeudi 03 Octobre 2019. Lui qui menaçait de s’allier au RHDP.

Il faut noter que notre confrère quotidien « Notre voie », propriété du camp Affi, a placardé à sa une, « après plusieurs semaines de brouilles, Affi et Bédié se rencontrent aujourd’hui ».

 Aux dernières nouvelles, cette rencontre a été annulée suite aux manifestations des populations de Bouaké consécutives au procès du président du conseil régional du gbêkê, Mangoua Jacques, Vice-Président du PDCI-RDA


Céline ADJE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CÔTE D’IVOIRE : après avoir été floué par le RHDP, Pascal Affi N’guessan court se jeter dans les bras de Bédié

par Civnews. net temps de lecture: 2 min
0