CÔTE D’IVOIRE /FPI : Pascal Affi N’Guessan à Bruxelles depuis le dimanche 6 Octobre pour rencontrer Gbagbo ?


Pascal Affi N’Guessan, malgré le rendez-vous manqué avec Laurent Gbagbo et qui s’est achevé dans un hôtel parisien, ne démord pas. Il est depuis ce dimanche à Bruxelles. Va-t-il ou non rencontrer Gbagbo ? Tout est possible.


En effet, le président légal du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N’Guessan, est à Bruxelles en Belgique. Va-t-il rencontrer le président légitime, Laurent Gbagbo, pour tracer le sillon de la fusion du FPI à un an de l’élection présidentielle ?

Pour sûr rien n’est à écarter. Car Pascal Affi N’Guessan qui s’est envolé pour Bruxelles où réside Laurent Gbagbo, après avoir participé à l’inauguration de l’axe réhabilité Bongouanou-Akoupé, présidée par le vice-président Daniel Kablan Duncan, le 5 octobre, est devenu depuis peu, coutumier des manœuvres politiques en sourdines.

Même si sa dernière négociation avec le RHDP relative à la CEI a accouché d’une souris, Pascal Affi N’Guessan sait qu’il a besoin de jouer son va-tout pour se sortir de ce piège de détenteur du FPI légal qui ne lui profitera pas. Entendu que le FPI légitime de Laurent Gbagbo a sous son coude EDS de Georges Armand Ouégnin pour aller à l’élection présidentielle si la nécessité s’imposait au ce camp.

« Le président Pascal Affi N’Guessan se trouve effectivement à Bruxelles depuis ce matin, mais dans le cadre de ses activités de président de conseil régional du Moronou », a tenu à préciser Jean Bonin, responsable de communication du clan et proche du président du FPI légitime, Pascal Affi N’Guessan. Il est bon de souligner que depuis quelques temps, Jean Bonin avait précédé son patron en Europe. Ceci pourrait expliquer cela ?


A LIRE AUSSI // NIAMEY/LIMITATION DE MANDATS:« Les révisions constitutionnelles décidées au seul profit d’un individu ou d’une minorité sont contraires aux aspirations démocratiques et ne respectent pas la parole donnée qui doit être sacrée »


Nonobstant ce fait, il faut parier qu’une fois à Bruxelles, Pascal Affi N’Guessan fera feu de tout bois pour établir le contact avec son mentor, en dépit de l’eau qu’a pris le canal de communication qui unissait ces deux hommes.

C’est le lieu de rappeler que « le président Laurent Gbagbo a indiqué à Monsieur Pascal Affi N’Guessan qu’il entendait mettre fin à l’ingérence de l’État dans le fonctionnement du FPI et lui a, en conséquence, demandé de reconnaître les congrès de Mama (village natal de Laurent Gbagbo, dans le centre-ouest de la Côte d’Ivoire, organisé en avril 2015) et de Moossou (2018) et de respecter les décisions qui en ont découlé ».

Quant à Affi, il avait « trouvé l’esprit, le contexte et le contenu méprisant de cette déclaration insultant et contraire à l’esprit de réconciliation et d’unité du parti qui m’anime. En conséquence, j’ai refusé, j’ai dit « non ». Non sans préciser qu’il restait « toujours disponible et résolument engagé à œuvrer pour l’unité du parti ».

Est-ce que le contexte présent est devenu favorable ? Les militants du FPI retiennent leur souffle.


Josué ABRAHAM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CÔTE D’IVOIRE /FPI : Pascal Affi N’Guessan à Bruxelles depuis le dimanche 6 Octobre pour rencontrer Gbagbo ?

par Civnews. net temps de lecture: 2 min
0