CÔTE D’IVOIRE/MINISTERE LEVES TOI AFRIQUE : La 19ème édition de la Conférence Internationale des prophètes et Apôtres (CIPA) ouvre ses portes ce 03 novembre 2019 à Abidjan


Les mois de novembre au Ministère Lèves Toi Afrique sont des mois bénis de DIEU puisque déclarés mois d’impactation avec la Conférence Internationale des Prophètes et des Apôtres (CIPA). Ce 3 novembre 2019 consacre l’ouverture solennelle de la 19ème édition de la CIPA. Et ce, jusqu’au 10 novembre 24h sur 24H. Les orateurs principaux invités sont Dr Stève OGAN (Nigéria) et Dr David DIMODJI (Nigéria) et leur Hôte le Dr UCHE PRAISE, président fondateur du Ministère Prophétique et Apostolique Lèves Toi Afrique sis sur la route de Faya en face du nouveau camp Akouedo. Pour le Président du Comité d’Organisation, Frère AKE Joèl, tout est prêt.  Et l’occasion est idéale pour venir dans la présence de DIEU faire le bilan de l’année qui s’achève et préparer la nouvelle qui arrive, c’est-à-dire 2020.


Civnews: M le président du comité d’organisation, la 19ème édition de la Conférence Internationale des Prophètes et des Apôtres (CIPA) s’ouvre le 3 novembre 2019 ? Un an auparavant, vous étiez à la CIPA 2018. Quel bilan ?

Le Président du Comité d’Organisation, Frère AKE Joèl : Nous pouvons être satisfaits du bilan que nous avons en tant que président du comité d’organisation. Nous avons pris le comité d’organisation en 2012 et 8 ans après, nous pouvons être plus que satisfaits dans la mesure où la structure, le comité d’organisation, a évolué autant en nombre de participants, qu’en activité. Aussi en terme de structures, d’hommes invités que des participants à la CIPA.

Nous sommes passés de 150 participants à 300 en 2019. Et ceux qui viennent de l’intérieur, c’est-à-dire de Daloa, de Man, de Gagnoa, de Toumodi sont de plus en plus nombreux. Ce sont en général des serviteurs de Dieu, des pasteurs qui sont établis sur des Eglises et qui viennent parce qu’ils ont compris l’importance de la CIPA. Qui en fait, est un creuset où les hommes de Dieu viennent s’aiguiser, viennent échanger des expériences et surtout recevoir de leurs ainés, recevoir des orateurs de renom, qui ont une expérience certaine dans les Ministères Apostoliques et Prophétiques.

Nous ne pouvons qu’être satisfaits.  En général, à la fin de la CIPA, les participants nous félicitent parce que l’organisation a été bonne. Plus les années passent, plus les félicitations se multiplient. Donc nous avons des éléments pour dire que le bilan de la CIPA est plutôt positive.

Civnews: Au fait qu’est-ce que la CIPA en terme d’activités budgétisées?

PCO, Frère AKE Joèl : Il y’a des objectifs précis. Trois ou quatre ans en arrière peut être même 5ans, le budget de la CIPA ne dépassait pas les 3 millions. Alors qu’il y’a deux ans, en 2017, nous avons atteint 9 millions. En 2018, les 10 millions et en 2019, nous avons dépassé 10 millions en termes d’activités budgétisées et en terme d’exécution budgétaire. Nous avons dépassé déjà l’année dernière 10 millions. Donc nous ressentons également sur le plan financier que la CIPA représente quelque chose d’assez lourd et de très important

Civnews: C’est vrai qu’au plan financier vous êtes allés crescendo. Mais est-ce que vos objectifs ont-ils été atteints ?

PCO, Frère AKE Joèl : Quand on est perfectionniste, on ne peut pas dire que les objectifs ont été atteints. Cependant nous sommes en train de les atteindre. L’objectifs principal, c’est de réunir tous les serviteurs de Dieu à Abidjan et au-delà d’Abidjan. Et nous sommes partis de Gagnoa avec l’installation de l’Ecole des Prophètes et la première ville qui a été invité, c’est Gagnoa.

Notre objectif, impliquer le maximum de serviteurs de Dieu qui officient à l’intérieur du pays mais qui ont d’énormes difficultés spirituelles, matérielles ou financières”.

Aujourd’hui, nous sommes à la 3ème promotion de l’Ecole des Prophètes. En plus de Gagnoa, nous avons Daloa, nous avons Man, des jeunes villes qui veulent vivre l’expérience avec nous, qui veulent participer à la CIPA à part entière. Nous avons San Pedro, nous avons Toumodi. Toumodi pour la première fois avait envoyé quatre personnes, quatre pasteurs en 2017. Mais en 2018, Toumodi est venue avec 43 hommes de Dieu et cette année ils vont dépasser ce nombre. C’est dire que notre objectif, c’est d’impliquer le maximum de serviteurs de Dieu qui servent à l’intérieur du pays mais qui ont d’énormes difficultés spirituelles matérielles ou financières.

Au vu des témoignages qu’ils nous donnent, nous pensons être très satisfait(s) et chaque année, ils arrivent à convaincre les autres pasteurs qui n’ont pu effectuer le deplacement à leur emboiter le pas, l’année qui suit.  Nous pensons qu’en 2019, le nombre va dépasser les 300.

  Civnews: Double impact financier et humain.  le tout corroborer par des vies qui sont bâties.  En 2019, quelles vont être les innovations

PCO, Frère AKE Joèl : Pour les innovations, nous avons tenus des observations des participants de l’année dernière.

Cette année nous serons obligés d’accroître ces activités, de monter jusqu’à 50 parce que les participants réclament de plus en plus des plénières de formations. Non seulement nous avons augmenté le nombre des plénières mais le nombre d’activités prévues va aller croissant. C’est-à-dire qu’on passera de 42 à 48 voire une cinquantaine d’activités”.

L’année dernière, nous avions 42 activités qui étaient programmées et nous avions exécutées les 42 activités.  Soit un taux d’exécution de 100% de nos activités. Ce qui n’était pas le cas en 2018. Et cette année nous serons obligés d’accroître ces activités, de monter jusqu’à 50 parce que les participants réclament de plus en plus des plénières de formations. Non seulement nous avons augmenté le nombre des plénières mais le nombre d’activités prévues va aller croissant. C’est-à-dire qu’on passera de 42 à 48 voire une cinquantaine d’activités. Puisque d’autres enseignants, d’autres leaders qui enseignent à l’école des prophètes et à l’école de délivrance ont souhaité échanger sur des thèmes qui ne figurent à notre répertoire. Nous leur avons laissé cette possibilité et donc les activités vont certainement passées de 42 à 50.

Civnews: Quels sont les invités spéciaux cette année?

PCO, Frère AKE Joèl : En terme d’invités spéciaux, orateurs, nous avons le Docteur Steve OGAN qui vient du Nigeria, nous avons l’apôtre Docteur David DIMODJI du Nigéria qui également sera là. Ils étaient déjà là l’année dernière et à la demande générale des participants, ils ont accepté d’être là pour honorer une seconde fois notre invitation. Je pense qu’à leur niveau tout est déjà prêt. Ils ont les billets d’avion, les chambres ont déjà été réservées.

En dehors d’eux, nous avons d’autres serviteurs de Dieu qui viennent de l’intérieur qui auront également une plage d’intervention. Ils viennent notamment de Man et de Toumodi. Celui de Man est déjà prêt.  Cette année et pour le compte de Toumodi, c’est le pasteur Amani qui va intervenir. Nous avons également invité deux serviteurs de Dieu que nous attendons. C’est dans le domaine de la louange et d’adoration qu’ils vont pour la première fois, animer des plénières sur ‘’comment adorer Dieu, comment louer Dieu’’. C’est vrai on le fait souvent mais quand les professionnels dans la matière animent une conférence sur ce thème je pense que ça fait l’attraction.

  Civnews: Qui peut participer à la CIPA?

PCO, Frère AKE Joèl : Tout le monde peut participer à la CIPA, chrétiens ou non chrétiens, serviteurs de Dieu ou pas. Je disais tout à l’heure que c’est un creuset d’impactation. Donc celui qui veut s’approcher du Seigneur, qui ne connait pas Dieu, qui a entendu parler de Dieu, soit dans les campagnes d’évangélisation, celui qui n’est pas encore chrétien mais qui pense que Jésus peut faire quelque chose pour lui, peut venir à CIPA.

Celui également qui n’est pas chrétien mais qui a déjà écouté la louange en Jésus Christ, qui croit que Jésus peut faire quelque chose pour lui, peut venir à CIPA. Tout le monde est invité à CIPA et les serviteurs de Dieu sont beaucoup plus attendus. Tout simplement parce que pour les thèmes qui y sont traités sont des thèmes qui viennent en appoint à ce qu’ils ont déjà appris et qui leur servent beaucoup sur le terrain. Donc la CIPA est vraiment ouverte à tous. Ce n’est pas payant, il suffit de venir et de participer aux conférences, et de participer aux plénières ou aux ateliers. Parce que dans les thèmes qui y sont traités, surtout aux ateliers, ce sont des thèmes qui traitent de la délivrance. Nous savons combien dans notre pays ou de façon générale en Afrique, les gens sont possédés du fait des adorations sataniques, des adorations des eaux etc. On peut ne pas être pas chrétien, venir à la CIPA et à la sortie de la CIPA accepter Jésus Christ parce qu’on aura vu ce qu’il va faire dans nos vies. Donc nous invitons le peuple de Dieu, nous invitons tout le monde, à Abidjan, aux alentours d’Abidjan et même à l’intérieur du pays à venir à cette 19ème édition de la CIPA.

Civnews: Que doit-on retenir?

PCO, Frère AKE Joèl : Nous dirons que chaque année pour un serviteur de DIEU, pour un chrétien ou un homme tout court, il faut marquer un arrêt, faire le point de ce qu’on a vécu. Nous démarrons le 3 Novembre nous sommes presqu’en fin d’année et de façon générale, on marque un stop pour voir comment l’année s’est passée ? Est-ce que nos objectifs ont été atteints surtout sur le plan spirituel ?  En effet, il faut faire une revue, voir si on a eu cette relation qu’on aurait dû avoir avec le Seigneur ? Est-ce qu’on était près du Seigneur ? Es- ce qu’on a pu avec la présence de DIEU surmonter toutes les difficultés de l’année et surtout préparer l’année qui vient ? Nous sommes en Novembre, il faut venir se plonger dans la présence de DIEU pendant une semaine. Les prières se passent 24H/24 avec les dévotions matinales, les veillées etc. Donc il faut venir se ressourcer pour pouvoir aborder l’année qui vient avec force, avec vigueur et surtout avec la présence de Dieu. c’est important. Voilà un peu ce que nous pouvons dire à ce sujet.


GK

Une pensée sur “CÔTE D’IVOIRE/MINISTERE LEVES TOI AFRIQUE : La 19ème édition de la Conférence Internationale des prophètes et Apôtres (CIPA) ouvre ses portes ce 03 novembre 2019 à Abidjan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CÔTE D’IVOIRE/MINISTERE LEVES TOI AFRIQUE : La 19ème édition de la Conférence Internationale des prophètes et Apôtres (CIPA) ouvre ses portes ce 03 novembre 2019 à Abidjan

par Civnews. net temps de lecture: 8 min
1