MILAN/ SORO A OUATTARA : ” un grand président ne rentre pas dans les détails de CEI ou contrôler le Conseil constitutionnel…”


L’ancien président de l’Assemblée nationale ivoirien, Guillaume Soro a annoncé samedi que “la Commission électorale indépendante (CEI)” formée par Alassane Ouattara “ne va pas organiser les élections” de 2020, indiquant qu’”un grand président ne doit pas rentrer dans de petits détails de CEI”. C’était lors d’un Crush party avec ses militants de Milan.


“La Commission électorale indépendante (CEI) ne peut pas organiser les élections, elle va brûler la Côte d’Ivoire, cette CEI que je vois la vas la brûler et un grand président ne rentre pas dans de petits détails de CEI où il faut contrôler” tous les (organes) en charge, a déclaré le président du Comité politique.

Il a dit “préféré prévenir pour ne pas que la Côte d’Ivoire brûle”.

“Ceux qui ont des mémoires courtes et qui ne se rappellent pas Guillaume Soro, je vais leur dire, c’est moi qui avais organisé les élections de 2010 car j’étais le Premier ministre’’, a-t-il souligné.

” Reconnaissons le mérite de Laurent Gbagbo parce que la CEI en son temps était présidée par ses adversaires et l’opposition (car) Youssouf bakayoko étant PDCI, était président de la CEI’’.

Notons que la Commission en charge des élections de 2020 tant décriée par l’opposition est issue de la majorité présidentielle, en l’occurrence, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), parti d’Alassane Ouattara.

A LIRE AUSSI:// MILAN/SORO : “C’est une CEI aux ordres, les 3.700.000 adhérents du RHDP, c’est le chiffre pour la proclamation des résultats au 1er tour de la présidentielle’’

“Cette CEI la, ne peut pas organiser les élections de 2020”, a-t-il réitéré (…) avant de s’insurger : “Comment Alassane Ouattara, l’homme du FMI qui connaît les droits de l’homme vient nous proposer une CEI dont tous les membres sont de son parti, le RHDP ? Ce n’est pas bien pour lui-même son image”. 

“Laurent Gbagbo a organisé les élections de 2010, donnant la présidence de la CEI à l’opposition parce qu’il était confiant qu’il pouvait gagner les élections, mais pourquoi le RHDP ne peut pas en faire autant ? “, s’est-il interrogé.



Hermann KOFFI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MILAN/ SORO A OUATTARA : ” un grand président ne rentre pas dans les détails de CEI ou contrôler le Conseil constitutionnel…”

par Civnews. net temps de lecture: 2 min
0