CÔTE D’IVOIRE/ INSECURITE : le préfet de Gagnoa met en garde les ”microbes” qui menacent les élèves du lycée moderne 1 et 2 de Gagnoa


Le préfet de la région de Gagnoa, Anoh Angoratchi Noël, a fait une mise en garde aux enfants en conflit avec la loi, qui menacent les élèves du lycée moderne 1 et 2 de Gagnoa, ce matin lors de la cérémonie du salut aux couleurs tenue au groupe scolaire Sokoradjan, sis à Gagnoa/Delbo 2.


Ces jeunes qui viennent aux lycées munis de couteaux ou de machettes, agresser d’autres apprenants ne peuvent plus être considérés comme des élèves, mais plutôt des gangsters (…) nous allons sévir”, a fait savoir M. Angoratchi Noël, avertissant.

En effet, ces jeunes gens communément appelés microbes ont eu pour habitude, depuis bientôt deux ans, d’inviter leurs ennemis, pour la plupart des élèves, pour des règlements de comptes. Et ils ont trouvé judicieux d’élire pour tatami la cours de l’établissement qu’est le lycée moderne, faisant régulièrement de nombreux blessés à chaque bagarre.

A LIRE AUSSI: // CÔTE D’IVOIRE/DRENETFP DE BOUAFLE: l’hommage de la MU2ABO aux agents d’encadrement des enseignants appelés à faire valoir leurs droits à la retraite

La police de Gagnoa quant à elle, fait des efforts considérables pour résoudre ce problème d’insécurité qui sévit de jour en faisant des descentes régulières sur le lieu de bagarre. Mais ce phénomène persiste.

Il est à noter que le phénomène d’enfants en conflit avec la loi date de bien longtemps. Auparavant, elle n’était perçue qu’à la capitale économique qu’est Abidjan. Cependant, elle prend de l’ampleur dans les villes de l’intérieures du pays ces temps-ci, ôtant des vies, faisant des blessés, semant la terreur chez les populations riveraines …

Les populations elles, invitent plutôt les autorités du pays à prendre leurs responsabilités et à agir efficacement pour que ce problème n’en soit plus un.

Nous comprenons que ces enfants soient en conflits avec la loi comme vous le dites, mais que nous proposez-vous de concret ? Parce que nos enfants aussi sont injustement poignardés pendant ce temps” avait affirmé M. Malan, un riverain de la ville de Gagnoa.


Roxane-Amora

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CÔTE D’IVOIRE/ INSECURITE : le préfet de Gagnoa met en garde les ”microbes” qui menacent les élèves du lycée moderne 1 et 2 de Gagnoa

par Civnews. net temps de lecture: 2 min
0