CÔTE D’IVOIRE/ LUTTE CONTRE L’INSALUBRITE : le ministère de l’assainissement et de la salubrité équipe 35 Communes


Dans le cadre du programme spécial d’appui aux collectivités, la Ministre de l’Assainissement et de la Salubrité, Anne Désiré Oulotto, en liaison avec le ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation et l’Union des villes et communes de Côte d’Ivoire (UVICOCI), a organisé ce lundi 04 novembre au Palais de la Culture de Treichville, la cérémonie officielle de remise de matériels de salubrité aux collectivités territoriales, au cours duquel, 36 communes ont été primées.


Après le lot des 58 communes qui ont bénéficié, entre autres des tracteurs et autres matériels de salubrité, la ministre Anne Oulotto, a tenu à doter, ce lundi 36 autres communes de matériels de salubrités, pour un montant total de plus de milliards de FCFA.

Les communes éligibles à cette seconde vague au titre de l’année 2019, ont d’abord été celles dirigées par des femmes (12 communes sur les 36), ensuite les communes qui ont entre deux et moins de deux dotations, et enfin les communes dont les premiers magistrats affichent leur engagement pour la propreté de leurs cités à travers des activités de propreté avec leurs habitants. Ces communes, ont été classées en quatre grandes catégories.

D’abord les grandes villes de plus de 100 mille habitants : Daloa, Gagnoa et de Man. Les villes moyennes (entre 50 mille et 100 mille habitants) dont Katiola, Danané, Sikensi, Siguimanasté et Ouangolo. Viennent ensuite les villes intermédiaires (entre 10 mille et 50 mille habitants). La majorité de bénéficiaires, c’est-à-dire 23 villes retenues, parmi lesquelles les villes de Guitry, Betié, Facobly, Bottro, Prikro, Tiebissou.

Enfin, les petites villes (celle de moins de 10 mille habitants): Kagnansso, Bafro, Guibrosso et de Soresso.
La ministre Anne Désiré Oulotto à inviter tous les acteurs, à faire bon usage des matériels distribués. « Je voudrais vous inviter à faire bon usage de ces matériels. Soyez dans vos communes respectives des champions de la propreté et de l’opération grand ménage pour le bien-être de nos populations. Veillez à leurs entretiens et à leurs usages exclusivement pour les opérations de propreté et de collecte des déchets », a déclaré Anne Oulotto. Il convient de rappeler qu’au titre de l’année 2019, toutes les localités érigées en commune ont bénéficié d’un appui en matière de matériels de salubrité.

A LIRE AUSSI //CÔTE D’IVOIRE/ INSECURITE : le préfet de Gagnoa met en garde les microbes qui menacent les élèves du lycée moderne 1 et 2 de Gagnoa

Prenant la parole, Paulin Danho, président de l’Union des villes et communes de Côte d’Ivoire (UVICOCI), et porte-parole des maires de Côte d’Ivoire a félicité la ministre Oulotto pour tout le travail abattu par son pragmatisme. « Depuis quelques années on ne parle plus de décharge fermée, d’ordures entreposées çà et là, et ça, nous le devons au pragmatisme d’une dame, madame la ministre Anne Désiré Oulotto, dans sa volonté de changer de paradigme, au nom des maires de Côte d’Ivoire, je lui dis merci ! », a-t-il déclaré.

Quant au ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, Sidiki Diakité, représentant le premier ministre Amadou Gon Coulibaly, il a d’abord salué la ministre Anne Oulotto pour avoir réussi à intégrer 12 communes dirigées par des femmes sur les 36 communes retenues. Une façon dit-il ‘’de répondre à la politique du genre si chère au président de la république’’. Avant d’appeler les maires, à pleinement s’engager dans la bataille contre l’insalubrité. « Je voudrais vous engager pour la propreté de vos communes, pour le bien être de vos population. En utilisant ces matériels dans les conditions optimales. Soyez-vous même des balayeurs dans vos communes. La bataille de la salubrité est une lutte de long à laine qu’il nous faut gagner. Ensemble nous le pouvons », a-t-il dit. Non sans demander, aux femmes en charge des mairies à tout mettre en œuvre pour que leurs communes soient la vitrine d’une Côte d’Ivoire sublime.

Par ailleurs, le ministre Sidiki Diakité a tenu à rassurer l’ensemble des maires de Côte d’Ivoire puisque « d’ici la fin de l’année au-moins une centaine de commune sera dotée de matériels par le ministère en charge de la salubrité.  Mais mieux dans les trois années que couvre ce projet, 2018-2019 et 2020, l’ensemble des 201 communes seront dotées en matériels », a-t-il conclu.


Jean Cyriel Ahoussou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CÔTE D’IVOIRE/ LUTTE CONTRE L’INSALUBRITE : le ministère de l’assainissement et de la salubrité équipe 35 Communes

par Civnews. net temps de lecture: 3 min
0