CÔTE D’IVOIRE/DRAME : Quatre personnes perdent la vie dans une explosion dans la zone industrielle de Yopougon


La Société ivoirienne de fabrication de fer à béton ‘’King Ivoire’’, située dans la zone industrielle de Yopougon, a vécu dans la nuit du vendredi dernier un drame effroyable. Une violente explosion dans cette société a emporté la vie de quatre personnes suivie des blessés graves parmi les employés qui étaient sur les lieux.


En effet, la nuit du 1er au 2 fut un vendredi noir pour les employés de la zone industrielle de Yopougon, précisément ceux de la société ‘’King Ivoire’’. King Ivoire est une société indienne spécialisée dans la fabrication et la vente de barres en acier. Dans la nuit du vendredi dernier, y est survenue une explosion qui a emporté la vie de quatre personnes dont deux indiens et des blessés graves parmi les employés.

Le responsable administratif et des ressources humaines de ‘’King Ivoire’’, Serges Dago, a expliqué les causes de ce drame « Le jour du drame, ce pont qui supporte le mécanisme cède et atterrit violemment dans le four. Celui-ci comportant de la larve de métaux l’a propagé sur les victimes » a-t-il dit désolé de la situation.

A LIRE AUSSI: CÔTE D’IVOIRE : “le gouvernement est engagé et priorise les droits de la femme, de la famille et de l’enfant” (Bakayoko-Ly Ramata)

Rita Tharakan, la responsable des finances de l’entreprise a, quant à elle détaillé les faits survenus ce jour «Vendredi 1er novembre vers 24 heures, en raison d’une forte baisse de tension électrique, un gros aimant de 4 tonnes qui surplombe le four à métal a cédé. Les employés, ayant entendu un grand bruit, ont accouru pour constater les dégâts. C’est alors qu’ils regardaient, impuissants, la catastrophe qu’une explosion est survenue. Dix (10) employés, dont 3 Indiens et 7 Ivoiriens ont reçu des éclaboussures, ».

Poursuivant, elle a affirmé qu’«Un rapport a été fait et la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) a été informée de la situation. Les blessés ont été évacués au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Cocody, au service des grands brûlés. Un employé d’origine indienne, qui était cardiaque, n’a pas supporté le choc, et est décédé, le lendemain, samedi 2 novembre. Un de ses compatriotes, grièvement blessé, a succombé à ses blessures, le dimanche 3 novembre, » a-t-elle informé avant de terminer en rassurant que «Les autres ont pu regagner leurs domiciles respectifs, mais ils continuent d’être soignés par la société King Ivoire et le blessé grave a commencé à manger aujourd’hui. C’est un bon signe de récupération,» a-t-elle conclu.


FRANCESCA N

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CÔTE D’IVOIRE/DRAME : Quatre personnes perdent la vie dans une explosion dans la zone industrielle de Yopougon

par Civnews. net temps de lecture: 2 min
0