CÔTE D’IVOIRE/ MENETFP : le contrat d’objectif, de performance et la bourse nationale du manuel Scolaire introduits à Bouaflé


Les souhaits sans cesse renouvelés de l’amélioration du rendement scolaire des élèves poussent chaque année le Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle (MENETFP) et les partenaires de l’école ivoirienne à rechercher ou à mettre en place le meilleur outil qui soit au service de tous. C’est le sens de l’introduction cette année le Contrat d’Objectif et de Performance(COP) et la Bourse Nationale du Manuel Scolaire (BONAMAS)


Ce mardi 5 novembre 2019 au Collège Moderne Charles Koffi DIBY de Bouaflé, une séance de travail dont les thèmes principaux étaient le déploiement du Contrat d’Objectif et de Performance (COP) et la mise en œuvre de la Bourse Nationale du Manuel Scolaire (BONAMAS), a été présidée par Monsieur DIABY Sékou, Directeur Régional de l’Education Nationale,de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle (DRENETFP) de Bouaflé.

Il était entouré, pour l’occasion de ses principaux proches collaborateurs, en l’occurrence le Chef d’Antenne de la Pédagogie et de la Formation Continue (A.P.F.C.) le Directeur du Centre d’Information et  d’orientation (CIO) , les Inspecteurs du Préscolaire et du Primaire (I.E.P.P.), les Chefs d’Établissement (C.E.),les Directeurs des Études (D.E.) ainsi que les partenaires de l’école que sont les Parents d’élèves ,les COGES, etc.

A LIRE AUSSI:// CÔTE D’IVOIRE/CMU-MUGEFCI : les recommandations de la plateforme pour une meilleure cohabitation des deux régimes au profit du fonctionnaire

 C’est le lieu de souligner que le contrat d’objectif et de performance est « un engagement écrit, signé entre un Chef de structure éducative et sa hiérarchie, qui fixe des objectifs à atteindre pour une période de trois (3) ans et qui en définit les modalités de mise en œuvre, de suivi et d’évaluation ».

 Au-delà, il faut indiquer que les DRENETFP occupent une place charnière et stratégique dans le processus de la contractualisation comprenant quatre phases (l’Initialisation du contrat, la préparation du contrat, la mise en œuvre du contrat et l’évaluation du contrat). Car dans l’implantation du COP, ils sont signataires, arbitres, responsables du pilotage et évaluateurs des structures sous leur tutelle.

Oumeak  YAO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CÔTE D’IVOIRE/ MENETFP : le contrat d’objectif, de performance et la bourse nationale du manuel Scolaire introduits à Bouaflé

par Civnews. net temps de lecture: 2 min
0